Force India va continuer à soutenir Mazepin

Pilote de développement Force India depuis le début de la saison 2016, Nikita Mazepin devrait continuer à être soutenu par l'écurie.

Force India va continuer à soutenir Mazepin
Nikita Mazepin, Sahara Force India VJM10
Nikita Mazepin, Force India VJM10
Nikita Mazepin, Sahara Force India F1 VJM10
Nikita Mazepin, Sahara Force India VJM10
Nikita Mazepin, Sahara Force India VJM10
Nikita Mazepin, Sahara Force India VJM10
Nikita Mazepin, Sahara Force India VJM10

Mazepin ne s'est pourtant pas particulièrement illustré depuis le début de sa carrière en sport auto, remportant une victoire (en British F3) en 99 courses dans diverses séries. Le Russe dispute actuellement sa deuxième campagne en F3 Europe ; après avoir conclu la première à la 20e place, le pilote Hitech GP a démontré des progrès cette saison, avec notamment un podium lors du dernier meeting en date, à Spa-Francorchamps, et la 12e place du championnat.

En parallèle, Mazepin a engrangé de l'expérience en Formule 1 avec des essais au volant de la Force India VJM09 l'an passé, et très récemment au Hungaroring avec la VJM10 contemporaine. Or, il semble que le natif de Moscou soit parti pour poursuivre sa collaboration avec la structure de Silverstone.

"Il sera avec nous l'an prochain également", affirme Otmar Szafnauer, directeur général de Force India. "Nous n'avons pas tout finalisé pour l'an prochain, mais tout indique qu'il veut continuer à apprendre avec l'écurie de Formule 1."

"Je ne connais pas ses plans pour l'an prochain en formules de promotion. Il faut qu'il s'en occupe lui-même. Mais il apprécie ce qu'il apprend de l'équipe et il veut continuer ça."

Le team garde évidemment un œil avisé sur les performances de son poulain en F3 Europe, où l'on retrouve également le seul membre de l'académie Force India, Jehan Daruvala.

"Nous l'observons, et plus il se rapprochera d'un volant de titulaire en Formule 1, plus nous l'observerons", poursuit Szafnauer au sujet de Mazepin. "Quand il se rapprochera d'un volant en Formule 1, il aura besoin de beaucoup de temps de piste dans une F1."

"Je pense que sa stratégie cette année était de se focaliser sur les formules de promotion, puis une fois que c'est fini, monter dans la F1. Cela peut être déroutant pour certaines personnes de piloter à la fois une F3 et une F1. Les voitures sont si différentes que l'on ne veut pas sauter de l'une à l'autre, car on peut compromettre [ce qu'on fait dans] les deux."

"Je sais qu'il souhaite continuer à apprendre et prendre de l'expérience en F1 avec nous, mais à quel point, nous allons le déterminer."

 
partages
commentaires
Sainz n'a "pas aimé" avoir Marko et Horner contre lui
Article précédent

Sainz n'a "pas aimé" avoir Marko et Horner contre lui

Article suivant

En images - La première partie de saison 2017 de Toro Rosso

En images - La première partie de saison 2017 de Toro Rosso
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021