Force India demande l'aide de Bernie Ecclestone

C'est le Directeur adjoint de l'équipe Sahara Force India Bob Fernley qui l'affirme : Force India est actuellement en discussion avec Bernie Ecclestone afin d'obtenir un soutien financier qui pourrait s'avérer décisif pour l'avenir de l'écurie

C'est le Directeur adjoint de l'équipe Sahara Force India Bob Fernley qui l'affirme : Force India est actuellement en discussion avec Bernie Ecclestone afin d'obtenir un soutien financier qui pourrait s'avérer décisif pour l'avenir de l'écurie.

En fin de saison dernière, Force India, Sauber et Lotus avaient menacé les dernières courses de boycott, souhaitant ainsi sensibiliser les instances dirigeantes à leur situation économique pour le moins délicate.

Tandis que Caterham a définitivement rendu les armes et que Marussia est passé par une situation d'administration judiciaire, les spéculations allaient également bon train au sujet de Force India ces derniers temps, alors que l'écurie indienne n'en finissait plus de reporter l'apparition de sa nouvelle VJM08. C'est finalement à deux jours du terme des essais hivernaux que la monoplace 2015 de Force India a pris la piste à Barcelone.

La situation n'est pas pour autant réglée du côté des finances de l'équipe de Vijay Mallya, même si Fernley assure aujourd'hui que Force India sera de la partie en Australie.

Sauber et Lotus sont toujours concernés

Le dirigeant indien avait expliqué que le retard pris par son équipe était essentiellement dû à l'obligation de payer les fournisseurs à l'avance suite aux désastres rencontrés par ces derniers avec Caterham et Marussia, ce qui avait finalement eu un impact direct sur le manque de liquidités de Force India. Aujourd'hui, Fernley confie à Autosport l'appel à l'aide formulé par Force India à Bernie Ecclestone.

"Nous n'avons bénéficié d'aucune aide à ce jour, mais j'espère qu'elle arrivera très prochainement. Nous sommes en discussion avec Bernie Ecclestone à ce sujet, il s'est montré très compréhensif, il a beaucoup d'expérience et comprend parfaitement à quel point la situation est peu évidente pour les équipes de F1. Il n'en donne peut-être pas l'air, mais il réalise que la situation est grave."

"C'est très compliqué, mais nous serons à Melbourne," assure Fernley. "Nous travaillons actuellement sur le montage de la deuxième voiture. Ecclestone est au courant de notre situation mais cela concerne d'autres équipes, toujours Sauber et Lotus. Rien ne s'est arrangé depuis la fin de la saison dernière."

Si Force India, Sauber et Lotus devraient tous répondre présent en Australie, leur situation financière reste précaire et plus que jamais préoccupante. Bernie Ecclestone ne pourra pas dire qu'il n'était pas au courant...

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Équipes Sauber , Force India
Type d'article Actualités