Force India dénonce la clémence des commissaires envers Renault

L'écurie indienne a fustigé la pénalité selon elle trop légère infligée à Nico Hülkenberg à Abu Dhabi, coûtant une place à Sergio Pérez.

Force India dénonce la clémence des commissaires envers Renault
Sergio Perez, Sahara Force India VJM10
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13, Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10, Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17, Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10, Felipe Massa, Williams FW40
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10, Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Sergio Perez, Sahara Force India VJM10
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17

Force India n'avait rien à jouer dans ce dernier Grand Prix de la saison à Abu Dhabi, et peut se féliciter d'avoir ajouté dix points de plus à son excellent total, grâce aux septième et huitième places de Sergio Pérez et Esteban Ocon. Pas suffisant toutefois pour effacer la pointe de frustration du pilote mexicain et de son équipe, victime selon eux de la clémence des commissaires envers Nico Hülkenberg en début de course.

Le pilote Renault a en effet pris le dessus sur Pérez dans le premier tour après avoir court-circuité un virage, sans rendre la position. L'Allemand a bien été sanctionné de cinq secondes de pénalité, mais les purger seulement lors de son arrêt au stand lui a permis de creuser un écart rédhibitoire auparavant dans le premier relais.

"Je pense que la façon dont il a récupéré la position est très injuste", déplore Sergio Pérez. "Cinq secondes de pénalité à l'arrêt, quand on a une voiture plus rapide que l'autre, c'est bien, on peut creuser l'écart pendant le premier relais. Bref, je suis content de finir la saison sur une bonne note. L'an prochain, nous serons opposés à des équipes très fortes. McLaren et Renault travaillent très dur, mais nous avons montré pouvoir relever le défi."

Les critiques de Sergio Pérez sont partagées par son équipe, qui n'a pas manqué de faire part de son incompréhension avec des mots plus durs. Au micro de Sky Sports, Otmar Szafnauer a fustigé, comme d'autres avant lui, l'inconstance à ses yeux des décisions des commissaires, ajoutant dans la balance le fort enjeu auquel faisait face Renault pour aller chercher la sixième place du championnat constructeurs.

"Je pense que Hülkenberg aurait dû rendre la place, comme il l'a fait avec Grosjean", regrette le directeur des opérations de l'écurie indienne. "C'est fou que la F1 soit si incohérente. La position en piste est cruciale ici, et nous étions un peu plus rapides au début en supertendres, c'est pour ça qu'il fallait gagner une place. Hülkenberg coupe le virage, la FIA n'y fait absolument rien, et comme par hasard, Renault gagne une place au championnat des constructeurs, ça représente beaucoup d'argent et plus de compétitivité l'an prochain."

partages
commentaires
Ricciardo : Räikkönen aurait dû être loin devant au championnat
Article précédent

Ricciardo : Räikkönen aurait dû être loin devant au championnat

Article suivant

Räikkönen a économisé le carburant "comme en Endurance"

Räikkönen a économisé le carburant "comme en Endurance"
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021