Force India évolue au-dessus de son niveau réel, selon Pérez

Le pilote Mexicain se félicite des opportunités saisies par son équipe en ce début de saison, qu'il avait imaginé plus compliqué.

Quatrième du championnat après trois Grands Prix, Force India a réussi à placer ses deux monoplaces dans les points à chaque fois. Sergio Pérez a notamment pris la septième place en Australie et à Bahreïn, mais il estime que son équipe a réussi à signer des résultats au-dessus de son niveau réel. D'après le Mexicain, Force India s'attendait à souffrir lors des premières courses, avant l'introduction d'un package évolué lors du retour en Europe, à Barcelone.

"Je pense que les résultats de notre équipe sont largement meilleurs que le niveau de la voiture ne le permet en ce moment", assure Pérez. "Je crois que nous avons saisi des opportunités grâce aux autres, qui ont fait des erreurs. Je ne pense pas que le rythme de la voiture, particulièrement ce week-end [à Bahreïn] était formidable."

"Je suis certain que si l'on revient sur les simulations de course, nous ne sommes pas la cinquième ou quatrième équipe la plus rapide. Il y a donc beaucoup de choses à améliorer, et j'espère que la prochaine évolution à Barcelone nous permettra d'aller de l'avant. Je pense que Williams et Renault sont un peu devant, Toro Rosso aussi, mais nous étions là pour saisir chaque opportunité. Trois courses consécutives dans les points, c'est fantastique."

Une confiance énorme

Piégé par des drapeaux jaunes lors de la première partie des qualifications sur le circuit de Bahreïn, Pérez s'est élancé depuis le 18e rang sur la grille. Ce qui ne l'a pas empêché de profiter des circonstances du début de course pour se hisser dans les points rapidement, porté également par la confiance interne.

"Je suis ravi, particulièrement par la confiance que l'équipe m'a témoignée", insiste Pérez. "Je suis parti 18e, tout était perdu, et en réunion, tout le monde a poussé comme si nous étions dans le top 10, comme si nous avions de bonnes chances. Cela a fait la différence pour moi."

"C'était très difficile de partir 18e sans avoir de rythme, car parfois on a le rythme pour revenir dans les points, et ce n'était pas ce type de course. Mon équipe n'a jamais abandonné. Cela montre qu'on ne devrait jamais laisser tomber et toujours donner le maximum. En partant 18e, c'était important de passer le premier tour, ce que nous avons fait en 13e position. Nous avions déjà gagné cinq places. Et c'est ma 13e course dans les points, c'est une série incroyable, et je suis impatient de la poursuivre."

Des leçons à retenir

Fer de lance de son équipe, dans la continuité de l'année passée, l'ancien pilote McLaren estime que le week-end de Sakhir aura permis à Force India de tirer des leçons importantes, y compris dans l'exploitation des pneumatiques.

"J'ai eu du mal tout le week-end avec un problème sur la voiture, que nous avons réussi à régler pour les qualifications, mais ensuite il y a eu les drapeaux jaunes", rappelle-t-il. "C'était un problème avec la hauteur à l'arrière, certains outils ne faisaient pas ce qui était attendu. Je perdais donc du rythme avec la voiture. En course, je pense que le rythme était un peu meilleur que prévu, donc il y a beaucoup de choses à analyser, beaucoup de choses aussi à analyser sur l'évolution."

"Nous avons eu une bonne durée de vie [des pneus] dans le premier relais, nous avons réussi à les préserver et à construire un bel écart, puis il y a eu la voiture de sécurité, qui a aidé notre course. Ensuite, nous avons réussi à assurer chaque opportunité qui s'est offerte à nous. En matière de rythme, c'est beaucoup mieux que ce que nous valons. Je pense qu'une fois qu'il y aura un peu plus de rythme dans la voiture, nous pourrons aller de l'avant, et nous serons sans aucun doute très forts."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez
Équipes Force India
Type d'article Actualités
Tags sakhir