Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
15 jours

Force India : "Nous ferons tout" pour garder Ocon et Pérez

partages
commentaires
Force India : "Nous ferons tout" pour garder Ocon et Pérez
Par :
6 sept. 2017 à 11:29

Tandis qu'il s'agit d'une priorité pour 2018, Force India a confiance dans le fait de pouvoir conserver Sergio Pérez et Esteban Ocon une année supplémentaire.

Sergio Perez, Force India F1 VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10
Arrêt au stand d'Esteban Ocon, Force India F1 VJM10
Sergio Perez, Sahara Force India VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10
Sergio Perez, Force India
Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10, sort de sa voiture

Sergio Pérez arrive en fin de contrat à l'issue de la saison, ce qui a donné l'occasion au pilote mexicain et à son entourage d'explorer des opportunités ailleurs sur la grille, mais les chances pour Force India de conserver son pilote demeurent grandes. De l'autre côté du garage, il se dit que Mercedes verrait d'un bon œil la possibilité d'envoyer Esteban Ocon chez Renault l'année prochaine, ce qui libérerait au passage un baquet chez Force India pour un autre protégé de la firme à l'étoile, Pascal Wehrlein. Néanmoins, Force India peut s'appuyer sur le contrat pluriannuel signé par le Français, et l'intention de l'écurie indienne est de conserver son line-up actuel pour 2018.

"Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour maintenir le duo de pilotes que nous avons aujourd'hui", confirme-t-il à Motorsport.com. "Nous sommes dans une situation très chanceuse puisque, comme les trois équipes de pointe, nous avons deux pilotes super talentueux, et nous en avons besoin dans le but de nous battre pour la quatrième place en 2018, voire même pour aller plus haut. La dernière chose que nous voulons, c'est perdre ce talent."

Bob Fernley ne le cache pas, Esteban Ocon suscite l'intérêt d'autres équipes. Pour sa première saison complète en Formule 1, le Français a marqué des points à onze reprises en douze Grands Prix cette saison et s'est fait remarquer à Monza en s'élançant depuis la troisième place sur la grille de départ.

"Il y a aussi de l'intérêt pour Max Verstappen. Il y a une raison à cela !", lance Bob Fernley. "Ce sont deux pilotes très talentueux. En réalité, Esteban est sous contrat avec nous pour trois années, mais deux d'entre elles sont absolument sûres. D'un point de vue contractuel, c'est clair, et je ne crois pas qu'Esteban ait des idées ou des souhaits pour aller ailleurs pour le moment. Il faut se souvenir que nous avons identifié le potentiel d'Esteban il y a un moment, et nous avons évidemment saisi l'opportunité là où d'autres ne l'ont pas fait, y compris Renault, en le faisant signer l'an dernier. Nous en obtenons maintenant le bénéfice, et nous voulons nous assurer de l'optimiser."

Pas de choix purement économique

Concernant Sergio Pérez, tout dépend davantage du pilote et de ses nombreux sponsors, qui rendent toujours les négociations plus longues et plus compliquées même lorsque la volonté est commune. Pour autant, les portes des écuries de pointe s'étant à nouveau refermées, le Mexicain prend vraisemblablement le chemin d'une cinquième année consécutive chez Force India. "Il y a toujours des alternatives pour les pilotes qui n'ont pas de contrat", admet Bob Fernley, "mais je crois que Checo est heureux ici, et l'a toujours été. Nous lui offrons toujours le baquet le plus compétitif."

Ce à quoi ne veut pas succomber Force India, qui confirme cette année sa progression après une année 2016 déjà historique, c'est de laisser l'aspect économique dicter seul ses choix de pilotes.

"Faire signer des pilotes qui apportent juste de l'argent a toutes sortes d'implications, sur le moral de l'équipe, sur qui d'autre vous pouvez engager", prévient Otmar Szafnauer, directeur des opérations de Force India. "Un pilote fait partie d'une équipe, il faut maximiser la totalité de l'équipe, et le pilote y contribue aussi. Ce n'est pas juste économique, il y a d'autres choses à prendre en considération. Ainsi que la manière dont ils vont travailler avec l'équipe. Une fois que vous connaissez les deux gars que vous avez, qu'ils travaillent bien avec l'équipe, qu'ils sont bons, vous essayez de les garder. Mais meilleurs ils sont, plus les autres équipes les veulent. C'est un gros casse-tête."

Propos recueillis par Adam Cooper  

Article suivant
Le dernier tour "effrayant" des pilotes Williams à Monza

Article précédent

Le dernier tour "effrayant" des pilotes Williams à Monza

Article suivant

La FIA n'a "pas d'offre sérieuse" pour une nouvelle équipe en F1

La FIA n'a "pas d'offre sérieuse" pour une nouvelle équipe en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Sergio Pérez Boutique , Esteban Ocon
Équipes Force India
Auteur Adam Cooper