Force India - "La lutte pour la quatrième place reste ouverte"

La frustration était légitime chez Force India dimanche, à l’issue du Grand Prix d’Autriche qui n’a vu aucune de ses deux monoplaces rallier l’arrivée.

Force India - "La lutte pour la quatrième place reste ouverte"
Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 et Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 et Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 VJM09 et son équipier Sergio Pérez, Sahara Force India F1 VJM09
Sergio Perez, Sahara Force India F1 sur la grille
Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 VJM09 s'arrête aux stands
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11 et Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09 en lutte pour une position
Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 VJM09

Le début de week-end était placé sous les meilleurs auspices, jusqu’à voir Nico Hülkenberg s’élancer depuis la première ligne de la grille de départ. Mais à l’image de la course de l’Allemand, les 71 tours du Grand Prix ont pris l’allure d’une descente aux enfers pour Force India.

"Quitter l’Autriche les mains vides était très décevant", concède Vijay Mallya, toujours absent du paddock mais attentif quant aux aventures de son équipe. "Nous avons montré une belle forme tout au long du week-end, mais différents facteurs nous ont empêchés de nous rendre compte de notre véritable potentiel. Nous avons compris ce qui s’est mal passé, et j'ai bon espoir que nous puissions rebondir ce week-end à Silverstone."

L’homme d’affaires indien estime que l'occasion d’enchaîner immédiatement avec un deuxième Grand Prix en une semaine est idéale pour passer à autre chose, qui plus est en se rendant à Silverstone, où est installée l’écurie indienne. Et il ne perd pas de vue que l'écurie n'a finalement laissé filer que deux points sur Williams au Championnat constructeurs.

"Nous ne devrions pas laisser une course malchanceuse éclipser les formidables résultats que nous avons obtenus récemment", insiste-t-il. "Nous sommes cinquième du championnat et la lutte pour la quatrième place reste ouverte, avec encore douze courses. Nous avons de la performance supplémentaire à venir sur la VJM09 ce week-end, et cela devrait nous aider pour les courses qui arrivent avant la trêve estivale."

Pérez toujours en confiance

Pour Sergio Pérez, le Red Bull Ring a également réservé des misères, aussi bien en qualifications qu’en course. Le Mexicain n’a pas pu être récompensé de sa belle remontée, qui semblait lui promettre une arrivée dans les points. Victime de problèmes de freins, il est sorti de la piste alors que l’arrivée se profilait. 

"La dernière course était très excitante, mais malheureusement elle a duré un tour de trop pour moi", regrette-t-il. "J’ai peut-être perdu quelques points, mais il y avait beaucoup de points positifs durant ma course et je suis confiant pour Silverstone ainsi que pour le reste de la saison."

Lui aussi mise désormais sur un rendez-vous britannique qu’il aborde avec confiance et une motivation intacte. 

"Silverstone est l’un des meilleurs circuits de l’année. Je crois que tous les pilotes disent que c’est l’un de leurs préférés. Il y a tellement d’histoire et tous les grands pilotes ont couru et gagné là-bas. Pour moi, c’est très important que nous conservions ces circuits historiques, car cela aide la Formule 1 à être ce qu’elle est aujourd’hui."

"Silverstone est vraiment un circuit qui teste la performance aéro. Nous avons fait de bons progrès dans ce domaine sur la voiture, alors je crois que nous pourrons être compétitifs."

partages
commentaires
Lauda révèle la rage de Hamilton après son erreur à Bakou

Article précédent

Lauda révèle la rage de Hamilton après son erreur à Bakou

Article suivant

Comment le duel Hamilton-Rosberg s'est transformé en bataille en piste

Comment le duel Hamilton-Rosberg s'est transformé en bataille en piste
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021