Force India - "La lutte pour la quatrième place reste ouverte"

La frustration était légitime chez Force India dimanche, à l’issue du Grand Prix d’Autriche qui n’a vu aucune de ses deux monoplaces rallier l’arrivée.

Force India - "La lutte pour la quatrième place reste ouverte"
Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 et Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 et Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 VJM09 et son équipier Sergio Pérez, Sahara Force India F1 VJM09
Sergio Perez, Sahara Force India F1 sur la grille
Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 VJM09 s'arrête aux stands
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11 et Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09 en lutte pour une position
Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 VJM09

Le début de week-end était placé sous les meilleurs auspices, jusqu’à voir Nico Hülkenberg s’élancer depuis la première ligne de la grille de départ. Mais à l’image de la course de l’Allemand, les 71 tours du Grand Prix ont pris l’allure d’une descente aux enfers pour Force India.

"Quitter l’Autriche les mains vides était très décevant", concède Vijay Mallya, toujours absent du paddock mais attentif quant aux aventures de son équipe. "Nous avons montré une belle forme tout au long du week-end, mais différents facteurs nous ont empêchés de nous rendre compte de notre véritable potentiel. Nous avons compris ce qui s’est mal passé, et j'ai bon espoir que nous puissions rebondir ce week-end à Silverstone."

L’homme d’affaires indien estime que l'occasion d’enchaîner immédiatement avec un deuxième Grand Prix en une semaine est idéale pour passer à autre chose, qui plus est en se rendant à Silverstone, où est installée l’écurie indienne. Et il ne perd pas de vue que l'écurie n'a finalement laissé filer que deux points sur Williams au Championnat constructeurs.

"Nous ne devrions pas laisser une course malchanceuse éclipser les formidables résultats que nous avons obtenus récemment", insiste-t-il. "Nous sommes cinquième du championnat et la lutte pour la quatrième place reste ouverte, avec encore douze courses. Nous avons de la performance supplémentaire à venir sur la VJM09 ce week-end, et cela devrait nous aider pour les courses qui arrivent avant la trêve estivale."

Pérez toujours en confiance

Pour Sergio Pérez, le Red Bull Ring a également réservé des misères, aussi bien en qualifications qu’en course. Le Mexicain n’a pas pu être récompensé de sa belle remontée, qui semblait lui promettre une arrivée dans les points. Victime de problèmes de freins, il est sorti de la piste alors que l’arrivée se profilait. 

"La dernière course était très excitante, mais malheureusement elle a duré un tour de trop pour moi", regrette-t-il. "J’ai peut-être perdu quelques points, mais il y avait beaucoup de points positifs durant ma course et je suis confiant pour Silverstone ainsi que pour le reste de la saison."

Lui aussi mise désormais sur un rendez-vous britannique qu’il aborde avec confiance et une motivation intacte. 

"Silverstone est l’un des meilleurs circuits de l’année. Je crois que tous les pilotes disent que c’est l’un de leurs préférés. Il y a tellement d’histoire et tous les grands pilotes ont couru et gagné là-bas. Pour moi, c’est très important que nous conservions ces circuits historiques, car cela aide la Formule 1 à être ce qu’elle est aujourd’hui."

"Silverstone est vraiment un circuit qui teste la performance aéro. Nous avons fait de bons progrès dans ce domaine sur la voiture, alors je crois que nous pourrons être compétitifs."

partages
commentaires
Lauda révèle la rage de Hamilton après son erreur à Bakou

Article précédent

Lauda révèle la rage de Hamilton après son erreur à Bakou

Article suivant

Comment le duel Hamilton-Rosberg s'est transformé en bataille en piste

Comment le duel Hamilton-Rosberg s'est transformé en bataille en piste
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021