Force India : McLaren et Haas sont à portée de tir

partages
commentaires
Force India : McLaren et Haas sont à portée de tir
Par : Basile Davoine
31 mars 2018 à 10:45

En dépit d'un Grand Prix d'ouverture décevant, Force India estime avoir les moyens de revenir au niveau de ses concurrents directs.

Esteban Ocon, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11 avec des mécaniciens sur la grille
Esteban Ocon, Force India, Sergio Perez, Force India à la plage
Sergio Perez, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India
Esteban Ocon, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11

L'absence de Force India dans les points à Melbourne a mis fin à une série qui durait depuis 14 Grands Prix. Les 11e et 12e places accrochées par Sergio Pérez et Esteban Ocon en Australie sont très éloignées des ambitions de l'écuries pour défendre sa quatrième place au championnat constructeurs, mais la morosité ne l'emporte pas du côté des Roses.

En arrivant sur le premier Grand Prix de la saison, Force India se savait en retard, notamment après des tests hivernaux mitigés. L'écurie indienne disposait d'ailleurs d'une monoplace ayant énormément évolué, ce qui sera encore le cas prochainement et nécessite inévitablement des ajustements pour traduire le tout en performance pure.

Le week-end s'est donc avéré compliqué, mais le rythme de course des deux pilotes a été plutôt rassurant si l'on en croit Otmar Szfnauer, directeur de l'exploitation. "Après avoir regardé les chronos, nous sommes à trois ou quatre dixièmes de la tête du milieu de grille", estime-t-il. "Il y a des moments où nous étions dans le même rythme qu'Alonso, qui était cinquième, et nous étions onzièmes. Nous étions constamment autour du même rythme. Alors je crois que nous sommes à deux dixièmes, mais pas si loin que ça. Il y a davantage à venir de ce package, mais au final, ça viendra avec les évolutions que nous apporterons lors des prochains Grands Prix."

"Une idée très claire" de ce qu'il faut faire

Le sentiment est partagé par Andy Green, directeur technique de la structure basée à Silverstone. Corroborant les dires de sa direction, le Britannique est convaincu que Force India pourra se rapprocher de ses concurrents directs lors des Grands Prix à venir.

"Le week-end a été un bon élément de jugement", assure-t-il. "On s'est testés le samedi, et à nouveau le dimanche. Nous savons où nous nous trouvons, nous connaissons les limites de la voiture actuellement, et nous connaissons les performances de notre concurrence directe. Nous avons une idée très claire des progrès dont nous avons besoin pour progresser, et sur quoi nous devons nous améliorer. Ce sont de très bonnes informations."

Au regard de ce qui avait été constaté à Barcelone le mois dernier, Force India n'a pas été surpris par la hiérarchie établie à Melbourne. Pas même par la présence de Haas sur la troisième ligne de la grille de départ, avec la ferme intention de rattraper l'écurie américaine.

"Je pense que c'est à peu près ce à quoi nous nous attendions", explique Andy Green. "Ils n'étaient pas énormément plus rapides que ce que nous pensions. Ils sont à portée de tir. La Haas était très rapide ici l'année dernière. N'oublions pas qu'ils s'étaient qualifiés dans le top 10 l'an passé [6e place de Romain Grosjean] et qu'ils avaient marqué des points [en 2016]." 

Propos recueillis par Edd Straw

Prochain article Formule 1
Silverstone estime que son resurfaçage fera gagner une seconde aux F1

Article précédent

Silverstone estime que son resurfaçage fera gagner une seconde aux F1

Article suivant

Honda enquête sur un problème de MGU-H inattendu

Honda enquête sur un problème de MGU-H inattendu
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez Boutique , Esteban Ocon
Équipes Force India
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités