Force India n'a pas vu venir Toro Rosso

Alors que le début de saison de Force India est délicat, Sergio Pérez attend mieux pour le Grand Prix de Chine qui aura lieu ce week-end à Shanghai.

Après une course décevante à Bahreïn, marquée par des qualifications difficiles puis un Grand Prix compromis dès le départ suite à un accrochage avec Brendon Hartley, Sergio Pérez se réjouit d'avoir l'occasion de rebondir dès ce week-end à Shanghai. Force India a du retard à combler avec sa VJM11, même si le compteur a été ouvert le week-end dernier par Esteban Ocon grâce au petit point de la dixième place, arraché de haute lutte.

Avec deux Grands Prix consécutifs en une semaine, il ne faut pas attendre d'évolutions majeures sur la monoplace rose, mais la compréhension de son exploitation offre déjà une marge de progression. Force India dispose également d'un nouvel aileron avant qui n'a pas donné satisfaction à Sakhir, mais qui n'est pas encore condamné.

"Il n'a pas fonctionné comme prévu", admet Sergio Pérez, qui était le seul à en bénéficier la semaine dernière. "Nous l'avons si nous voulons l'utiliser, alors nous verrons. Nous avons d'autres petites pièces à tester pour continuer à comprendre notre package."

Le tracé de Shanghai constituera une troisième occasion pour Force India d'apprivoiser sa nouvelle F1, sans savoir pour le moment s'il s'agira pour elle d'un terrain de jeu propice. "C'est une question intéressante, car nous arrivons de nouveau sur un circuit différent", estime Pérez. "Ce sera intéressant de voir comment nous pouvons nous comporter dans les portions à haute vitesse et à basse vitesse. Je suis optimiste quant au fait que nous puissions nous situer dans le milieu de grille, et c'est l'objectif."

Un milieu de peloton extrêmement resserré et disputé lors des deux premiers Grands Prix de la saison, où Haas puis Toro Rosso sont venus perturber la marche en avant de McLaren et Renault autant que la résistance de Force India. La performance de l'équipe italienne avec son moteur Honda à Bahreïn, concrétisée par la quatrième place de Pierre Gasly en course, s'est d'ailleurs avérée une surprise pour Force India.

"Nous nous y attendions [à un peloton resserré], mais probablement pas à Toro Rosso, nous ne nous attendions pas à ce qu'ils soient si réguliers et rapides là-bas", reconnaît Pérez. "Ils étaient sans aucun doute la quatrième force à Bahreïn. J'espère que ce milieu de peloton sera beaucoup plus relevé, je crois que ce sera une formidable compétition tout au long de la saison."

"Pour le moment, je crois qu'il n'y a pas une équipe [qui se détache] Haas et Toro Rosso sont probablement les plus forts actuellement, mais tout est vraiment serré dans ce groupe du milieu. J'espère que nous pourrons réduire l'écart et bientôt mener ce groupe." 

Hartley a présenté ses excuses

Douzième sur la grille à Bahreïn dimanche dernier, Sergio Pérez a perdu ses chances de viser les points au départ, avant comme après l'extinction des feux. À deux reprises, un incident avec Brendon Hartley lui a coûté cher, puisque les deux hommes se sont accrochés dans le premier tour, alors qu'une mésentente durant le tour de formation les a tous les deux conduits à une pénalité en fin de Grand Prix.

"Nous avons discuté après la course, il s'est excusé", révèle Pérez. "Il savait que c'était sa faute. Il s'est excusé, et c'est comme ça, nous sommes passés à autre chose."

"Dans le tour de formation, je l'ai dépassé, mais il n'a ensuite pas repris sa place car il n'a pas réalisé que je l'avais doublé. Il pensait que j'avais toujours été devant lui, donc il n'a pas repris sa place. C'est ce qui me surprend par rapport à la pénalité dont j'ai écopé. J'ai été doublé à de nombreuses reprises [par le passé], j'ai doublé à de nombreuses reprises, mais le pilote derrière reprenait toujours sa place. Mais Hartley ne l'a pas fait, et nous avons été pénalisés tous les deux."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Circuit Shanghai International Circuit
Pilotes Sergio Pérez
Équipes Force India
Type d'article Actualités
Tags shanghai