Force India défend les pénalités au nom de l'équité

Au nom de la réduction des coûts avant tout, mais aussi du spectacle dans une moindre mesure, Force India ne souhaite pas voir disparaître les pénalités moteur sur la grille de départ des Grands Prix de Formule 1.

Force India défend les pénalités au nom de l'équité
Dr. Vijay Mallya, propriétaire du Sahara Force India Team, Otmar Szafnauer, PDG du Sahara Force India F1 Team
Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10
Otmar Szafnauer, directeur exécutif Force India Formula One Team et Chase Carey, directeur exécutif du Formula One Group
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10, Lance Stroll, Williams FW40, Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, et le reste du peloton au départ
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10, et le reste du peloton
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10, Lance Stroll, Williams FW40, Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, et le reste du peloton au départ
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Des fans de Force India, habillés en panthères roses, dans les tribunes
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08

Le Grand Prix d'Italie a été marqué par sa grille de départ chamboulée, sur laquelle près de la moitié des pilotes ont reçu des pénalités consécutives à des changements de moteur ou de boîte de vitesses. Quelques jours plus tôt, Ross Brawn, manager sportif de la F1, avait mis le sujet sur la table en précisant qu'il figurait à l'ordre du jour des dirigeants de la Formule 1, ayant bien conscience de l'impopularité du système auprès des fans.

Néanmoins, dans un contexte où critiquer ces pénalités en masse est devenu presque systématique, certains les défendent encore. C'est le cas chez Force India, où l'on rappelle avant tout la raison d'être de ces sanctions notamment en vue de la réduction des coûts et de l'équité en Formule 1.

"Si nous avions de l'argent illimité, je serais d'accord avec Ross", lance Otmar Szafnauer, directeur des opérations chez Force India. "Laissons tout le monde dépenser ce qu'il veut. Ce sera une formule totalement différente. Mais on ne peut pas dire que nous devons contrôler les coûts d'un côté, et ne pas avoir ce genre de choses de l'autre, car elles sont liées. Nous devons nous souvenir de la raison pour laquelle ça existe, et l'une des raisons concerne les économies. Par le passé, avant d'avoir un nombre de moteurs par pilote, on pouvait utiliser un moteur par course, et ça coûtait beaucoup d'argent."

"L'année prochaine, nous aurons trois moteurs limités par pilote [contre quatre en 2017]. Comment voulez-vous dissuader celui qui va dire 'Je m'en fiche si c'est trois, j'ai de l'argent à dépenser donc j'en prendrai six' ? Une manière de le faire passe par les pénalités sur la grille. Cela supprime l'intention de dépenser de l'argent pour le développement moteur. S'il y a une meilleure manière de faire, je suis totalement pour. Quand le règlement a été écrit, c'était la meilleure manière."

Un bon argument pour le spectacle

À l'issue des qualifications, la grille bouleversée du Grand Prix d'Italie a suscité de nombreux commentaires négatifs de la part des fans, notamment via les réseaux sociaux. Elle n'a finalement été officialisée et définitivement connue qu'une petite heure avant le départ. Mais d'après Andy Green, directeur technique de Force India, elle a aussi permis d'assister à une course divertissante.

"Qu'est-ce qu'il y a de mal au fait d'avoir des pénalités et de mélanger la grille ?", s'interroge-t-il. "C'est quelque chose dont nous parlons en permanence, de rendre le spectacle meilleur. Nous avons ça, et maintenant tout le monde se plaint que la grille soit mélangée. Réfléchissez ! Que voulez-vous ? Qui a remporté la récompense de pilote du jour ? Ricciardo [qui est parti 16e avant de remonter au quatrième rang]. D'où est-il parti ? Du fond de la grille avec des pénalités. Il a réalisé le meilleur pilotage. Dites-moi si c'est faux, je ne crois pas."

partages
commentaires
Mercedes ne croit pas à une chute de performance de Ferrari

Article précédent

Mercedes ne croit pas à une chute de performance de Ferrari

Article suivant

GP d'Italie : ce qu'ont dit les pilotes

GP d'Italie : ce qu'ont dit les pilotes
Charger les commentaires
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021