Force India "plutôt satisfait" après les seconds tests F1

Force India s'est déclaré "plutôt satisfait" de la façon dont les seconds tests de pré-saison se sont déroulés après que l'écurie a réussi venir à bout de son programme.

Les premiers essais de Barcelone ont été gâchés par les mauvaises conditions climatiques et même de la neige, ce qui a coûté beaucoup de temps de roulage aux équipes. Force India a été l'une des plus grandes victimes, la structure de Silverstone réalisant sur ces quatre premiers jours un roulage très limité.

Cependant, avec l'amélioration de la météo lors de la seconde session de tests, l'équipe de Vijay Mallya a pu refaire son retard et terminer les tests avec dans sa besace un total de 711 tours. N'ayant pas rencontré de problèmes majeurs, l'ingénieur de course en chef de Force India Tom McCullough a salué la fiabilité de la VJM11.

"Nous pouvons nous retourner vers ces deux semaines en étant plutôt satisfait. Malgré le temps perdu en raison de la météo de la semaine passée, nous avons pu réaliser notre ambitieux programme et faire de bons progrès dans la compréhension de la VJM11."

"La fiabilité de notre voiture a été l'un des points cruciaux des essais : nous avons pu rouler solidement sans aucun problème significatif et, pour une nouvelle voiture, il s'agit d'un accomplissement remarquable. Toute l'équipe a fait un super travail."

En termes chronométriques, Force India est le huitième constructeur, avec un temps d'Esteban Ocon en 1'18"967 et en hypertendres. Cependant, les équipes utilisant des charges d'essence et des modes moteurs différents, les temps au tour lors des tests de pré-saison doivent être pris avec prudence.

Force India demeure malgré tout prudent concernant les attentes, Sergio Pérez ayant insisté plus tôt cette semaine sur le fait que son écurie n'était pas la plus rapide du milieu de peloton.

"Actuellement, il est difficile de juger où nous nous situons, mais clairement je ne pense pas que nous menions le milieu de peloton pour l'instant, mais j'ai toujours dit que ce qui compte n'est pas l'endroit d'où nous partons, mais celui où nous serons à Abu Dhabi."

"Nous verrons où nous sommes à Melbourne, une fois que nous aurons apporté notre package, mais j'ai très bon espoir au sujet de ce que nous aurons [en Australie]. Il est trop tôt pour être déçu ou heureux. Nous devons garder la tête baissée et travailler."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Force India
Type d'article Actualités