Force India s'unira à Aston Martin uniquement sur le long terme

Vijay Mallya reconnaît qu’une entente avec Aston Martin constituerait un “événement fabuleux” pour Force India et la Formule 1.

Force India s'unira à Aston Martin uniquement sur le long terme
Dr. Vijay Mallya, Propriétaire de Sahara Force India F1 Team avec sa partenaire Pinky Lalwani
Dr. Vijay Mallya, Propriétaire du Sahara Force India F1 Team sur la grille
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM08
Nico Hulkenberg, Sahara Force India
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08
Une charmante Grid Girl pour Sergio Perez, Sahara Force India F1
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM08 salue le public à la fin de la course
Sergio Perez, Sahara Force India
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM08
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM08

Les discussions entre Force India et Aston Martin durent depuis déjà quelques mois. Aston Martin était auparavant en pourparlers avec Red Bull Racing, et ce pour deux raisons : ses dirigeants sont ceux qui ont ficelé l’entente liant Red Bull et Infiniti, tandis qu’Adrian Newey et Red Bull Technology travaillent sur un projet de voiture de série avec Aston Martin.

Red Bull Racing ne s’étant toutefois pas entendu avec Mercedes, Aston Martin a alors commencé à discuter avec Williams et Force India, cette dernière devenant vite un interlocuteur privilégié. Même si l’accord entre les deux paraît proche d’être conclu, Mallya répète que ce n’est pas encore signé.

Nous continuons à discuter,” déclare Mallya à Motorsport.com. “De telles décisions sont longues à prendre. Il ne faut rien précipiter, car cette association ne possède pas de durée dans le temps. Elle vise le long terme."

“Nous poursuivons les discussions et les négociations. Quand tout sera terminé, et si cela se conclut, j’en ferai moi-même l’annonce, et je ferai du bruit! Aston Martin est une marque automobile fabuleuse, et une grande marque britannique. Être associé à Aston Martin serait un événement fabuleux”.

Pas une question d’argent

Le constructeur de supercars ne possède pas énormément d’argent à investir en F1, car son volume de ventes ne le justifie pas. Par contre, c’est l’image que projette cette association qui intéresse réellement Force India, ce qui lui permettrait d’attirer de nouveaux sponsors.

Ce n’est pas la question de savoir combien Aston Martin peut investir en F1 ou pas”, précise Mallya. “Avec la valeur marchande d’Aston Martin, d’autres sponsors voudront se joindre à nous. Il s’agit de disposer d’un pouvoir d’attraction”.

L’intention de Mallya est clairement d’intégrer le nom d’Aston Martin à celui de l’écurie, ce qui serait assez simple à faire dès 2016, en ajoutant simplement le nom du sponsor, comme c'est le cas avec Infiniti Red Bull Racing.

Par contre, qu’est-ce qui les motive à aller en F1? Quels sont les avantages de s’associer à une écurie de F1? Je ne le sais pas, et nous n’en avons pas encore discuté. Tout est possible. Il faut en discuter en détails, ce que je n’ai pas encore fait."

“Évidemment, tout le monde vient [en F1] pour des raisons financières. Quand tous les chiffres ont été approuvés par les conseils d’administration et les actionnaires, alors vous commencez à discuter des détails. Nous discutons encore des aspects financiers, et les actionnaires d’Aston Martin devront les approuver”, précise Mallya.

Le nom du moteur

Une chose est claire: il n’est pas du tout question de rebadger le moteur Mercedes, car les dirigeants de Stuttgart ont interdit à ceux de Red Bull de le faire quand les deux groupes étaient en pourparlers.

Je ne crois pas qu’il soit possible de le faire. Je serais vraiment étonné d’apprendre que Mercedes permette à quelqu’un de rebaptiser son moteur! Je ne le demanderai pas”, précise Mallya.

L’accord entre les deux parties pourrait permettre à Aston Martin d’utiliser des technologies développées en F1 dans ses prochaines voitures.

Nous disposons de bonnes installations. Ils [Aston] désirent produire un supercar. Nous avons discuté des possibilités que Force India leur donne un coup de main. Notre soufflerie représente un volet de cette collaboration technique”, ajoute l’homme d’affaires.

Johnnie Walker, une marque qui effectue beaucoup de marketing à travers le monde grâce à son implication avec McLaren, est perçue comme un sponsor potentiel pour Force India. L’implication avec Aston Martin représenterait un énorme plus.

Au final, je suis très proche des gens de Diageo. J’ai déjà le nom de Smirnoff, une marque de Diageo, sur ma voiture. Nous avons donc discuté d’accroître leur implication pour qu’elle ressemble à celle de Johnnie Walker. Nous continuons à discuter à ce sujet. Je crois que ce package aurait du sens. Toutes les discussions vont dans cette direction. Un package parfait verra le jour et aura une connotation très haut de gamme”, termine Mallya.

partages
commentaires
Räikkönen - Ferrari, une "équipe très solide" qui a "beaucoup changé"
Article précédent

Räikkönen - Ferrari, une "équipe très solide" qui a "beaucoup changé"

Article suivant

Stratégie - La gestion des nombreux facteurs imprévisibles d'Interlagos

Stratégie - La gestion des nombreux facteurs imprévisibles d'Interlagos
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021