FR 3.5 - L’année de Kevin Magnussen

Le championnat 2013 de Formule Renault 3

Le championnat 2013 de Formule Renault 3.5 a apporté une lutte à trois au sommet esquissée dès la première manche. Kevin Magnussen, Stoffel Vandoorne et Antonio Felix da Costa partaient tous avec l’envie du sacre, la capacité de gagner mais aussi quelques pressions.

Pour Stoffel Vandoorne, l’objectif était de faire comme Robin Frijns : débuter chez Fortec et s’imposer. Pour Antonio Felix da Costa, l’enjeu était de reproduire sa deuxième partie de saison 2012 cette année, tout en assumant le statut de favori. Pour Kevin Magnussen, enfin, il fallait mener son équipe, DAMS, vers le titre après un retour aux affaires l’année précédente de la structure française.

Le début de saison semble donner raison aux deux premiers cités : Stoffel Vandoorne prend la première pole de l’année à Monza et enchaîne sur une victoire, et Antonio Felix da Costa imite le pilote belge le dimanche. Pour rappel, à l’inverse du GP2, la Formule Renault 3.5 organise deux séances de qualifications au lieu de recourir à la grille inversée. Grâce à sa régularité, Kevin Magnussen décroche deux deuxième places à Monza. Loin d’être hors du coup, il réplique même avec son premier hat-trick de l’année à Motorland Aragon. Le dimanche permet à son coéquipier française Norman Nato de décrocher la pole position, mais la course met à mal la belle performance du pilote DAMS. La grille de cette course est chamboulée et c’est le Colombien Carlos Huertas qui mène sa Carlin à la victoire. Kevin Magnussen et Antonio Felix da Costa terminent dans les points, alors que Stoffel Vandoorne monte sur la dernière marche du podium. A Spa-Francorchamps, Kevin Magnussen décroche les deux pole positions, inscrit une nouvelle victoire et deux podiums. Mais la star de l’étape, c’est Stoffel Vandoorne. Le dimanche, il part s’imposer malgré la pole du Danois. Il entame ainsi une série de trois victoires consécutives : le Moscow Raceway offre deux hat-trick à Stoffel Vandoorne, tandis qu’Antonio Felix da Costa oscille entre podiums et abandons. Au Red Bull Ring, les favoris ne sont pas à la fête. Dans ce scénario, Kevin Magnussen limite les dégâts et s’en sort même plutôt bien, avec deux troisième places. Mais le Red Bull Ring n’est pas l’affaire du Danois, ni du pilote soutenu par Red Bull. Stoffel Vandoorne abandonne même à deux reprises. Le meilleur en Autriche est ainsi Marco Sorensen sur sa Lotus. Nigel Melker confirme la tendance à réaliser le même résultat le samedi et le dimanche avec deux deuxième places pour l’équipe Tech 1 Racing. La fin de saison approche et le Hungaroring voit une nouvelle fois Kevin Magnussen décrocher deux podiums. Nico Müller s’impose pour la deuxième fois de la saison avant une série de deux victoires pour Antonio Felix da Costa, qui se ressaisit après deux abandons. En revanche, la victoire que le Portugais obtient au Castellet lui est attribuée sur tapis vert. En réalité, Kevin Magnussen survolait la hiérarchie. Mais sa DAMS est passée au contrôle technique. La carrosserie de sa DAMS a été soigneusement contrôlée, et le verdict est tombé : il était disqualifié et son hat-trick le lui était retiré. Pour autant, même si DAMS n’a pas choisi de faire appel de la décision, l’équipe était en mesure de continuer à gagner. Kevin Magnussen, piqué au vif par ce verdict, a terminé la saison avec trois victoires. Dans un contexte de lutte pour le titre, où la pression est à son paroxysme, les faits parlent d’eux-mêmes. Antonio Felix da Costa n’est plus en course, et Stoffel Vandoorne a beau décrocher deux podiums à Barcelone… les lauriers sont pour le futur pilote McLaren en Formule 1.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Carlos Huertas , Marco Sørensen , António Félix da Costa , Robin Frijns , Nigel Melker , Nico Müller , Kevin Magnussen , Norman Nato , Stoffel Vandoorne
Équipes McLaren , Carlin , DAMS
Type d'article Actualités