FR3.5 - Bilan de la saison 2012 (1/2)

Le championnat 2012 de Formule Renault 3

Le championnat 2012 de Formule Renault 3.5 était une étape charnière importante entre plateau relevé et monoplace plus performante.

Bird commence sur des chapeaux de roues

La lutte pour le titre s’est rapidement installée entre trois hommes : Sam Bird, Robin Frijns et Jules Bianchi. Le Français, disqualifié de la première course de la saison, a perdu gros et concédait déjà 40 points de retard sur le leader en partant d’Alcañiz. Le premier vainqueur de la saison n’était pourtant aucun de ces trois pilotes, mais le Britannique Nick Yelloly.

Par la suite, il oscillera avec grosses performances et lourdes absences. Si Yelloly a été le premier à s’imposer à deux reprises, il n’inquiétera pas outre mesure les leaders dans la durée. En montant deux fois sur le podium lors des premières courses, le débutant Frijns commençait bien l’année.

Or, c’est bel et bien Sam Bird qui a signé la meilleure première partie de saison. Sa régularité de la première course à la septième (la seconde disputée au Nürburgring) lui a ainsi permis de se maintenir en tête, ou, dans le pire des cas, à proximité de la tête du championnat. En s’imposant à Monaco, le pilote ISR, soutenu par Mercedes, semblait avoir son destin en main. Oui, mais… Frijns et Bianchi reviennent en force Une deuxième phase s’installe dès la manche du Moscow Raceway. En abandonnant lors de la deuxième course, Bird ne sait pas qu’il va commencer la prochaine manche à domicile (Silverstone) de la même manière. Jules Bianchi rattrape son large retard lors de cette même course, sa deuxième victoire de la saison après un hat-trick en course 1, au Nürburgring. Deux podiums suivront pour le 3ème pilote Force India. Frijns, lui, n’a pas un grand retard à rattraper puisque lui et Bird sont à égalité de points lorsqu’ils se rendent au Moscow Raceway. Frijns prend quelques points en course 1, Bird demeurant sur le podium, mais il enfonce ensuite le clou en créant un écart de 28 points en défaveur du Britannique. Jules Bianchi s’intercalera entre les deux hommes, avant de concéder la 3ème place pour un point, après la 2ème course de Silverstone, où Bird terminera finalement sur une bonne note à domicile. Cette course marque le début d’une troisième période, où un trouble-fête viendra s’incruster aux avant-postes. La suite au prochain épisode…

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sam Bird , Jules Bianchi , Robin Frijns , Nick Yelloly
Équipes Mercedes , Force India
Type d'article Actualités