Franz Tost blâme la chaleur

Le Team Principal de Toro Rosso, Franz Tost, n’a pas caché sa déception suite au Grand Prix de Hongrie, tant la chaleur risque d’être un problème pour l’équipe italienne en fin de saison

Le Team Principal de Toro Rosso, Franz Tost, n’a pas caché sa déception suite au Grand Prix de Hongrie, tant la chaleur risque d’être un problème pour l’équipe italienne en fin de saison. “C’était une course difficile pour nous, qui a montré ce qui semble être notre point faible en ce moment, à savoir concourir sous des fortes chaleurs et une température de la piste supérieure à 50°”, concède-t-il. “C’était le Grand Prix le plus chaud de l’année.” Tout n’était toutefois pas à jeter lors de cette course, puisque l’évolution de la piste a permis aux Toro Rosso d’être plus rapides : “Les premiers relais étaient délicats pour nos deux voitures, mais vers la fin, nous avons pu imprimer un rythme plus soutenu qui nous a permis de revenir sur les Sauber et Force India. Nous espérons être à nouveau dans les points lorsque les températures seront plus clémentes. Cependant, les courses qui suivent seront davantage disputées sous des fortes chaleurs”, tempère-t-il. Face à ce constat, Toro Rosso ne peut rester de marbre et doit réagir comme toute équipe de Formule 1 en difficulté face à ce problème. Par ailleurs, Franz Tost n’oublie pas que la performance est à la portée de sa structure. “Il nous faut donc trouver des moyens d’améliorer notre monoplace pour ces conditions”, affirme-t-il. “Ce week-end, nous avons à nouveau prouvé que notre monoplace était rapide, comme le prouve notre troisième départ consécutif dans le top 10, mais bien sûr, cela ne rapporte pas de points.” Or, la trêve estivale implique que le rythme de travail sera bien ralenti, les équipes devant fermer leurs usines durant une période donnée. Une respiration nécessaire pour les membres de l’équipe mais étouffante quand il faut tenter de progresser plus vite que la concurrence. “Il nous reste encore une semaine de travail avant la fermeture estivale obligatoire”, rappelle-t-il. “Nous travaillerons ensuite d’arrache-pied pour s’assurer d’être de retour dans une meilleure forme à Spa-Francorchamps.” L’année passée, Daniel Ricciardo et Jean-Eric Vergne étaient entrés dans les points dans les Ardennes belges, le Français devançant l’Australien du haut de sa huitième place.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso , Sauber , Force India
Type d'article Actualités