Vesti : "Je ne me vois pas comme un nouveau Russell"

S'il suit une trajectoire semblable à celle de George Russell en certains points, Frederik Vesti réfute toute comparaison avec le prometteur Britannique.

Vesti : "Je ne me vois pas comme un nouveau Russell"

L'un avait été Champion de Formule 4 en Grande-Bretagne et venait de finir troisième de F3 Europe, l'autre a été vice-Champion de F4 dans son Danemark natal et reste sur une belle quatrième place pour sa première saison en FIA F3. Les parcours de George Russell et de Frederik Vesti avant leur recrutement au sein du programme de jeunes pilotes Mercedes ont des similarités, et à l'époque, que la marque à l'étoile jette son dévolu sur l'Anglais n'avait pas fait l'unanimité auprès des observateurs. Russell a néanmoins prouvé sa valeur en remportant coup sur coup les titres de GP3 et de F2, avant de réaliser de belles performances tout au long de ses deux premières saisons en Formule 1.

Lire aussi :

Récemment intronisé en tant que jeune pilote Mercedes, Vesti est également un pilote qui, malgré des performances intéressantes, n'est pas souvent mentionné parmi les espoirs les plus fulgurants en formules de promotion. Peut-il créer la même surprise que Russell ? "Je ne me vois pas comme un nouveau Russell, je me vois comme Frederik Vesti", tempère le Danois de 19 ans auprès de Motorsport.com. "Mercedes a montré avoir les outils pour former les pilotes comme George ou Esteban Ocon, mais si on ne continue pas de progresser, on n'est jamais prêt pour la Formule 1. J'ai montré que j'étais capable de rebondir après des moments difficiles, et je pense que c'est un facteur clé dans la carrière d'un pilote."

George Russell rejoint le programme de jeunes pilotes Mercedes

George Russell en janvier 2017, lorsqu'il a été recruté par Mercedes

Confirmé chez ART Grand Prix pour une nouvelle campagne en FIA F3, Vesti va également se rendre régulièrement à Brackley (Angleterre) pour faire connaissance avec l'écurie Mercedes et tester son simulateur F1. Auparavant, les deux parties ont passé un certain temps à se sonder mutuellement. "Un tel accord prend du temps", souligne le jeune loup. "L'équipe a besoin de voir ma progression en tant que pilote, tandis que j'ai besoin de savoir si l'équipe est capable de me donner tous les outils nécessaires pour progresser. Avant de signer le contrat, j'ai dû montrer tout mon potentiel. Ils ont commencé à me suivre il y a trois ans, mais au début, ce n'étaient que des contrats superficiels. Quand j'ai commencé à gagner, nous nous sommes mis à discuter et ils ont évalué non seulement les moments positifs mais aussi ma réaction dans les moments négatifs."

Lire aussi :

Cette période d'analyse a commencé au moment de la première rencontre entre Vesti et Toto Wolff, directeur de Mercedes AMG F1. "Je l'ai rencontré pour la première fois en Allemagne en 2018. Cette année-là, je disputais le championnat allemand de Formule 4, et lors du week-end de Hockenheim, la Formule 1 était là", narre Vesti, qui a alors fini quatrième du championnat. "Ce jour-là, j'ai signé la pole et la victoire, et il est venu sur le podium me remettre mon trophée. Cela me paraissait irréel. C'est là que je me suis rendu compte que j'étais prêt à tout pour devenir pilote Mercedes et avoir Toto comme patron."

Il va désormais falloir confirmer le potentiel entr'aperçu jusqu'à présent en FIA F3. La confiance de Mercedes représente-t-elle une pression supplémentaire pour la suite des événements ? "Il y a toujours de la pression, dès qu'on commence en karting, mais pour moi le choix de Mercedes ne représente pas de la pression, plutôt une belle opportunité de travailler avec un groupe de personnes extrêmement compétitives et préparées", conclut Vesti.

Propos recueillis par Marco Dimarco

partages
commentaires

Voir aussi :

Mercedes annonce la date de présentation de sa F1 2021

Article précédent

Mercedes annonce la date de présentation de sa F1 2021

Article suivant

Norris revient sur les critiques après ses propos sur Hamilton

Norris revient sur les critiques après ses propos sur Hamilton
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , FIA F3
Pilotes Frederik Vesti
Équipes Mercedes , ART Grand Prix
Auteur Benjamin Vinel
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021