Frustré, Hamilton parle d'une course folle

Parti dixième sur la grille de départ, rapidement revenu dans les cinq premiers, un temps sur le podium, Lewis Hamilton a finalement dû se résoudre à une frustrante quatrième place à Silverstone

Parti dixième sur la grille de départ, rapidement revenu dans les cinq premiers, un temps sur le podium, Lewis Hamilton a finalement dû se résoudre à une frustrante quatrième place à Silverstone.

Handicapé par un souci d'économie de carburant en fin de course, le Britannique a même vu revenir Felipe Massa dans ses roues. Et c'est au prix d'une passe d'armes musclée que le pilote McLaren Mercedes a conservé sa position de justesse sous le drapeau à damiers.

"C'était fou. Tout d'abord, l'équipe a fait un travail fantastique lors de tous les arrêts au stand aujourd'hui. Nous sommes venus ici en sachant le soutien que nous aurions, mais je n'ai jamais vu autant de monde ici à Silverstone. Le soutien que nous avons eu ici est bien au-delà de ce que n'importe quel pilote peut recevoir ailleurs," a souligné Hamilton.

"Malheureusement à 21 tours de la fin je devais économiser du carburant. J'ai donc du laisser passer Webber et ensuite dans le dernier tour on m'a dit 'OK, maintenant tu peux attaquer' et c'était un soulagement car Massa me rattrapait. Mais je n'allais pas lui offrir ma position".

Aussitôt après la course, Hamilton a plaisanté sur une éventuelle convocation par les commissaires de course, suite à son accrochage avec Massa dans les derniers hectomètres du Grand Prix. "J'ai comme une carte de fidélité avec les commissaires, donc je m'attends à y aller !" a-t-il ironisé.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Felipe Massa
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités