Fry : La fiabilité des moteurs sera déterminante en 2014

Directeur technique de la Scuderia Ferrari, Pat Fry pense que la fiabilité sera l'élément déterminant qui créera la différence entre les trois motoristes impliqués en Formule 1 la saison prochaine, bien plus que les éventuels écarts de performances

Directeur technique de la Scuderia Ferrari, Pat Fry pense que la fiabilité sera l'élément déterminant qui créera la différence entre les trois motoristes impliqués en Formule 1 la saison prochaine, bien plus que les éventuels écarts de performances.

En 2014, Ferrari, Mercedes et Renault fourniront des blocs V6 turbo possédant un système de récupération d'énergie, l'ERS, qui fournira 161 chevaux supplémentaires durant 33,3 secondes par tour.

"Les différences entre les moteurs seront principalement déterminées par la fiabilité", explique Fry dans les colonnes d'Auto Motor und Sport. "La technologie est tellement compliquée que 5 moteurs [par pilote] est vraiment une très petite quantité. Je ne pense pas que de grandes différences de performances se poseront. Peut-être qu'il y en aura durant les courses quand la consommation de carburant déterminera la puissance."

Par ailleurs, le Britannique assure qu'il ne faut pas sous-estimer les modifications apportées au règlement dans le domaine aérodynamique, confirmant les surprises auxquelles il faut s'attendre concernant le design des monoplaces 2014.

"Les règles aérodynamiques sont assez claires mais je vois quelques manières d'interpréter les choses différemment. Il y aura des solutions jamais vues auparavant."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités