Fusionner avec Marussia n'avait pas de sens pour Caterham

Comme vous avez peut-être pu le lire sur ToileF1 ce jeudi, Marussia et Caterham ont négocié une possible fusion cet hiver, sans succès

Comme vous avez peut-être pu le lire sur ToileF1 ce jeudi, Marussia et Caterham ont négocié une possible fusion cet hiver, sans succès.

Les temps sont durs pour les petites équipes : HRT s'est retirée de la Formule 1 faute de budget, et les deux “nouvelles écuries” restantes ont fait appel à des pilotes payants cette année.

La possibilité d'unir les forces des deux formations a donc été envisagée, mais ni l'une, ni l'autre équipe n'était convaincue par les solutions possibles.

Franchement, je ne suis pas si vieux que ça, et depuis que je suis en F1, j'ai dû entendre parler de fusions dix fois, y compris au sujet de quatre grands noms, donc cette histoire n'a rien d'exceptionnel”, explique Cyril Abiteboul, PDG et team principal de Caterham F1. “Nous avons évalué la situation et nous nous sommes demandé si ça avait du sens de le faire ; ça n'en avait pas, donc ça ne s'est pas fait. Fin de l'histoire”.

Caterham et Marussia vont donc se battre pour les millions de la 10e place du Championnat des Constructeurs pour la quatrième saison de suite. L'équipe anglo-russe a fait le premier pas pour y parvenir cette année avec la 13e place de Jules Bianchi à Sepang.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jules Bianchi
Type d'article Actualités