Garde au sol contrôlée : la FIA interdit le système

Le système de contrôle de la garde au sol développé par l’équipe Lotus a été interdit par la FIA

Le système de contrôle de la garde au sol développé par l’équipe Lotus a été interdit par la FIA. Un coup dur pour l’équipe britannique.

L’information a été révélée par l’ingénieur des opérations en chef de l’écurie Williams, Mark Gillan, qui était l’invité de Peter Windsor dans l’émission en ligne The Flying Lap.

La FIA avait donné son feu vert à Lotus, depuis janvier 2011, pour l’utilisation en course de ce système. Toutefois, pour des raisons encore floues, la Fédération a décidé de revenir sur sa décision, estimant que cette innovation pouvait avoir une influence sur l'aérodynamique de la monoplace.

"La FIA vient d’interdire ce type de suspensions. Nous nous sommes penchés sur ce système depuis un moment. Il a clairement un impact sur l’aérodynamique de la voiture, tout ce que l’on peut récupérer de la partie avant est un bénéfice pour l’aéro," a déclaré Gillan dans l’émission de The Flying Lap.

Le système de contrôle de la garde au sol s’affichait comme la principale invention technique de la saison 2012. Il agissait directement sur la suspension au moment du freinage. Cela permettait de contrôler la garde au sol en contrant la plongée de la voiture lors des phases de freinage, assurant ainsi un gain aérodynamique certain ainsi qu’une meilleure stabilité au freinage.

Mis au point par Lotus, le système avait été copié par Ferrari et Mercedes AMG, qui étaient occupées à développer leur propre concept.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités