Formule 1 GP d'Arabie saoudite

Alpine avait le rythme pour "embêter" Mercedes à Bahreïn, selon Gasly

Pour Pierre Gasly, l'Alpine A523 avait le rythme pour rivaliser avec Mercedes lors de la manche inaugurale de la saison 2023 de F1 à Bahreïn.

Pierre Gasly, Alpine A523

Photo de: Erik Junius

La course et la neuvième place finale de Pierre Gasly ont été l'aspect positif du Grand Prix de Bahreïn du côté d'Alpine, l'écurie ayant par ailleurs vécu un calvaire de l'autre côté du garage avec plusieurs pénalités pour Esteban Ocon, qui s'élançait pourtant du neuvième rang quand son compatriote n'était que 20e sur la grille.

Mais au terme de l'épreuve de Sakhir, difficile de véritablement y voir clair sur les possibilités d'Alpine, puisque l'écurie n'a jamais pu être en position de jouer avec ses rivaux potentiels pour les accessits. Après analyse des données récoltées, Gasly estime toutefois qu'elle avait les moyens de s'immiscer dans la lutte pour le top 5 face aux Mercedes.

Ainsi, lorsqu'il lui a été demandé s'il aurait pu se battre avec l'écurie allemande s'il était parti plus hautle Français a répondu : "Je pense que nous aurions pu nous battre avec George [Russell]. Il est toujours difficile de refaire une course et [de meilleures qualifications] auraient potentiellement signifié que nous n'aurions pas eu de pneus tendres neufs pour commencer la course. Il y a donc beaucoup de choses qui peuvent changer le résultat, mais je suis certain que nous aurions eu le rythme nécessaire pour les embêter."

Pierre Gasly, Alpine

Pierre Gasly, Alpine

En dépit de la déception d'Alpine à l'issue du GP de Bahreïn, Gasly considère que le rythme était suffisamment prometteur pour être optimiste quant à ce que la A523 peut accomplir pour la suite, même si les qualifications ont été faussées. "Je pense que, globalement, les qualifications ont été un peu particulières, et qu'elles ont été un peu trop extrêmes", a-t-il déclaré.

"Mais nous sommes plus confiants par rapport à ce que nous avons montré lors des essais et de la course, et nous sommes assez confiants par rapport à notre rythme de course. Et d'après ce que nous avons vu le dimanche, nous avons du potentiel, nous avons affiché une belle vitesse. Nous sommes dans le coup. Évidemment, nous en voulons plus et nous voulons nous battre pour de plus gros points, mais nous savons que si nous partons à une position correcte, je pense que nous pouvons être dans la lutte."

"Il y a donc des points positifs à retenir. J'ai l'impression que nous avons plus de choses à comprendre au niveau des réglages en qualifications et que nous pouvons tirer un peu plus du package dont nous disposons. Mais nous n'avons roulé qu'à Bahreïn, et c'est un circuit très différent. Melbourne sera un circuit très différent. Il sera donc intéressant, au cours des prochains week-ends, de voir où tout le monde se situe, car je ne pense pas que notre position soit très claire."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Alonso s'attend à une vraie "journée de test" à Djeddah
Article suivant Lewis Hamilton et Angela Cullen se séparent

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France