Pierre Gasly, 7e : "Franchement, j'étais déchaîné"

Pierre Gasly était très heureux de son résultat et des luttes en piste contre Sebastian Vettel et Lance Stroll au sortir du GP de Grande-Bretagne 2020 de F1, et attend avec une certaine impatience la course suivante avec des pneus encore plus tendres.

Pierre Gasly, 7e : "Franchement, j'étais déchaîné"

Avec la septième place du Grand Prix de Grande-Bretagne 2020, acquise il est vrai dans les derniers instants à la faveur des crevaisons de Valtteri Bottas et Carlos Sainz, Pierre Gasly a égalé son meilleur résultat de la saison. Le Français avait fini septième lors du GP d'Autriche, avant d'être victime d'une voiture endommagée par un accrochage avec Daniel Ricciardo au départ du GP de Styrie et d'abandonner au GP de Hongrie sur casse mécanique.

Au sortir de la première épreuve sur le circuit de Silverstone, le Français avait toutefois le sourire, lui qui s'est notamment offert une belle passe d'armes avec Sebastian Vettel dans Stowe et son dépassement dans la dernière chicane, et une lutte âpre avec Lance Stroll, par l'extérieur dans Stowe également, avant le dépassement au virage 1. 

Lire aussi :

"Franchement c'est incroyable", a-t-il lancé au micro de Canal+. "C'était un peu inespéré, surtout après le premier SC, on savait que ça n'avait pas joué en notre faveur. Franchement j'étais déchaîné, je me suis bien senti dans la voiture. J'ai essayé de tout donner, il n'y avait pas beaucoup d'opportunités pour dépasser et c'est pour ça que j'ai tenté dès que j'ai pu. C'était vraiment cool."

"Nous ne nous attendions pas à avoir le rythme pour nous battre avec ces gars, avec Seb, avec Racing Point, et au final, cette course a été difficile, mais également l'une des plus appréciables parce que j'ai eu de belles batailles avec ces gars, et en revenir avec des points est un résultat fantastique", a-t-il ajouté sur Sky Sports.

"Déjà avec le C3 c'était difficile, donc le C4..."

Concernant le délicat exercice de la gestion pneumatique, qui a piégé quelques pilotes devant lui, Gasly a déclaré pour Canal+ : "On a essayé de faire attention aux pneus assez tôt dans la course, pour essayer de les garder jusqu'à la fin. Après, non, on n'a pas eu de souci dans notre cas. Je ne sais pas ce qui s'est passé pour Daniil [Kvyat, victime d'une sortie de piste à haute vitesse dans Maggots-Becketts-Chapel], je n'ai pas encore vu ce qu'il a eu, mais de mon côté ça a été."

Lire aussi :

"Le week-end prochain, ça va sans doute être dur avec des composés encore plus tendres", a-t-il plus tard indiqué pour Sky Sports. De quoi au moins obliger à faire deux arrêts ? "Oui, clairement. Ça démontre clairement [que le GP] ne va pas être simple. [Avec les pneus] C2, C3, C4, je suis assez impatient d'être aux qualifications et de voir ce que les autres vont faire."

"Déjà, avec le C3 [le tendre du GP de Grande-Bretagne, qui sera le medium pour le GP du 70e Anniversaire] c'était difficile, donc avec le C4 je pense qu'après deux secteurs, les pneus seront déjà morts. Ça ne pas va être facile."

partages
commentaires

Voir aussi :

Vettel : Quelque chose "ne tourne pas rond" avec la Ferrari
Article précédent

Vettel : Quelque chose "ne tourne pas rond" avec la Ferrari

Article suivant

Pirelli va analyser les crevaisons de Silverstone "à 360°"

Pirelli va analyser les crevaisons de Silverstone "à 360°"
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021