Gasly déçu : "La 5e place était possible"

Toro Rosso a fait l'excellente opération du jour en plaçant ses monoplaces aux sixième et septième rangs des qualifications sur les terres de son motoriste Honda, mais une pointe de déception subsiste pour Pierre Gasly.

Gasly déçu : "La 5e place était possible"
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso, ajuste son casque dans le garage
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13

À Suzuka, Gasly a été handicapé par un manque de puissance moteur consécutif aux problèmes techniques qu'il a rencontrés lors des deux dernières séances d'essais libres, notamment un souci de pompe à carburant qui a fortement limité son roulage en EL2.

Bien que les réglages de son unité de puissance n'aient pas été optimaux en qualifications, le Français est parvenu à devancer son coéquipier Brendon Hartley lors des deux premiers segments de la séance, échouant à sept centièmes de ce dernier en Q3 et à un peu plus de trois dixièmes de la Haas de Romain Grosjean. C'est néanmoins la septième place, pour un beau tir groupé des Toro Rosso-Honda.

"Pour l'équipe, c'est incroyable. Les meilleures qualifications de la saison pour Toro Rosso et Honda, et il n'y a probablement pas de meilleur moment pour les faire que Suzuka, donc je suis vraiment, vraiment content", se satisfait Gasly.

"En revanche, je suis un peu déçu personnellement, car la cinquième place était possible, et avec les problèmes que nous avons eus en EL2 et EL3, je n'ai pas pu utiliser le moteur de façon aussi agressive que Brendon. J'ai ainsi perdu deux ou trois dixièmes dans mon tour le plus rapide, ce qui est plus ou moins l'écart qui me sépare de Grosjean, donc la cinquième place était possible. J'aurais été le meilleur des autres, ce qui est toujours sympa pour un pilote. Mais la septième place reste ma deuxième ou troisième meilleure qualification de la saison, donc je suis quand même content."

Lire aussi :

Le pilote Toro Rosso explique plus en détail le problème qu'il a rencontré en EL3 : "J'avais de fortes oscillations en passant la vitesse supérieure et il me manquait beaucoup de puissance. Nous n'avons pas vraiment pu tester les réglages qualificatifs, donc dès la Q1, il me manquait de la puissance. Au final, nous n'avons pas pu utiliser le moteur de façon aussi agressive que l'autre côté du garage."

Les STR13 bénéficient ce week-end de l'évolution du moteur Honda, qui a joué un grand rôle dans les résultats obtenus ce samedi et donne donc satisfaction – y compris pour un Gasly qui n'a pas pu en tirer le plein potentiel : "J'étais très satisfait. Ne vous méprenez pas, j'étais très satisfait. C'est juste que quand on sait que le tour était suffisamment bon pour la cinquième place et qu'on se retrouve septième..."

Le Normand fait désormais preuve d'ambition avec l'objectif de s'emparer de cette fameuse cinquième place au premier tour, alors qu'il faudra par ailleurs composer avec la remontée de Sebastian Vettel et de Daniel Ricciardo, respectivement huitième et 15e sur la grille.

"Je pense que la meilleure chose à faire serait de dépasser Romain d'emblée. Ensuite, rester là. Je pense que ce sera l'objectif. Bien sûr, nous savons que nous ne nous battons pas avec Ferrari ou Red Bull. C'est difficile de dépasser sur ce circuit, et la meilleure opportunité est généralement le départ, donc je dois me concentrer là-dessus", conclut-il.

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires
Leclerc : Ce sera "compliqué" de doubler les Toro Rosso

Article précédent

Leclerc : Ce sera "compliqué" de doubler les Toro Rosso

Article suivant

Red Bull : La panne de Ricciardo "ne devrait pas arriver à ce niveau"

Red Bull : La panne de Ricciardo "ne devrait pas arriver à ce niveau"
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021