Gasly déçu : "La 5e place était possible"

Toro Rosso a fait l'excellente opération du jour en plaçant ses monoplaces aux sixième et septième rangs des qualifications sur les terres de son motoriste Honda, mais une pointe de déception subsiste pour Pierre Gasly.

Gasly déçu : "La 5e place était possible"
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso, ajuste son casque dans le garage
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13

À Suzuka, Gasly a été handicapé par un manque de puissance moteur consécutif aux problèmes techniques qu'il a rencontrés lors des deux dernières séances d'essais libres, notamment un souci de pompe à carburant qui a fortement limité son roulage en EL2.

Bien que les réglages de son unité de puissance n'aient pas été optimaux en qualifications, le Français est parvenu à devancer son coéquipier Brendon Hartley lors des deux premiers segments de la séance, échouant à sept centièmes de ce dernier en Q3 et à un peu plus de trois dixièmes de la Haas de Romain Grosjean. C'est néanmoins la septième place, pour un beau tir groupé des Toro Rosso-Honda.

"Pour l'équipe, c'est incroyable. Les meilleures qualifications de la saison pour Toro Rosso et Honda, et il n'y a probablement pas de meilleur moment pour les faire que Suzuka, donc je suis vraiment, vraiment content", se satisfait Gasly.

"En revanche, je suis un peu déçu personnellement, car la cinquième place était possible, et avec les problèmes que nous avons eus en EL2 et EL3, je n'ai pas pu utiliser le moteur de façon aussi agressive que Brendon. J'ai ainsi perdu deux ou trois dixièmes dans mon tour le plus rapide, ce qui est plus ou moins l'écart qui me sépare de Grosjean, donc la cinquième place était possible. J'aurais été le meilleur des autres, ce qui est toujours sympa pour un pilote. Mais la septième place reste ma deuxième ou troisième meilleure qualification de la saison, donc je suis quand même content."

Lire aussi :

Le pilote Toro Rosso explique plus en détail le problème qu'il a rencontré en EL3 : "J'avais de fortes oscillations en passant la vitesse supérieure et il me manquait beaucoup de puissance. Nous n'avons pas vraiment pu tester les réglages qualificatifs, donc dès la Q1, il me manquait de la puissance. Au final, nous n'avons pas pu utiliser le moteur de façon aussi agressive que l'autre côté du garage."

Les STR13 bénéficient ce week-end de l'évolution du moteur Honda, qui a joué un grand rôle dans les résultats obtenus ce samedi et donne donc satisfaction – y compris pour un Gasly qui n'a pas pu en tirer le plein potentiel : "J'étais très satisfait. Ne vous méprenez pas, j'étais très satisfait. C'est juste que quand on sait que le tour était suffisamment bon pour la cinquième place et qu'on se retrouve septième..."

Le Normand fait désormais preuve d'ambition avec l'objectif de s'emparer de cette fameuse cinquième place au premier tour, alors qu'il faudra par ailleurs composer avec la remontée de Sebastian Vettel et de Daniel Ricciardo, respectivement huitième et 15e sur la grille.

"Je pense que la meilleure chose à faire serait de dépasser Romain d'emblée. Ensuite, rester là. Je pense que ce sera l'objectif. Bien sûr, nous savons que nous ne nous battons pas avec Ferrari ou Red Bull. C'est difficile de dépasser sur ce circuit, et la meilleure opportunité est généralement le départ, donc je dois me concentrer là-dessus", conclut-il.

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires
Leclerc : Ce sera "compliqué" de doubler les Toro Rosso

Article précédent

Leclerc : Ce sera "compliqué" de doubler les Toro Rosso

Article suivant

Red Bull : La panne de Ricciardo "ne devrait pas arriver à ce niveau"

Red Bull : La panne de Ricciardo "ne devrait pas arriver à ce niveau"
Charger les commentaires
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021