Gasly tassé par Pérez avant le Raidillon : "Je n'allais pas lâcher"

Auteur d'une course très solide mais handicapé par la sortie du Safety Car au mauvais moment, Pierre Gasly s'est offert une belle huitième place finale avec parmi ses luttes en piste un affrontement avec Sergio Pérez dans Eau Rouge.

Gasly tassé par Pérez avant le Raidillon : "Je n'allais pas lâcher"

Seul concurrent à avoir fait le choix des pneus durs pour démarrer l'épreuve depuis la 12e position, Pierre Gasly a pris un bon départ et s'est ensuite employé à profiter de ses gommes résistantes et quasiment aussi performantes que les mediums pour attaquer et remonter. Il s'est notamment offert un dépassement au courage face à Sergio Pérez pour le compte de la neuvième place.

Lire aussi :

Plus véloce que la Racing Point à la sortie de la Source, le pilote AlphaTauri s'est porté à sa hauteur dans la descente vers Eau Rouge. En défense, Pérez a serré le plus possible le Français le long du muret, lui laissant le minimum de place, mais cela n'a pas découragé Gasly qui a tenu bon et s'est imposé dans le virage et la montée du Raidillon. Il a alors lancé, à la radio : "C'est comme ça qu'on fait la course. Il a essayé de me serrer à mort."

Après l'épreuve, revenant sur cet épisode au micro de Canal+, il a déclaré : "Franchement, c'était très chaud. J'ai vu qu'il y avait une opportunité et je ne voulais pas perdre de temps. Franchement il m'a serré et à un moment j'ai pensé qu'on allait finir tous les deux dans le mur. Je ne sais pas exactement combien il restait à droite et à gauche mais c'était vraiment serré. Je savais très bien que je n'allais pas lâcher, donc il fallait bien que lui de son côté fasse un effort. Je n'ai pas vu les images de l'extérieur, mais de l'intérieur c'était vraiment très chaud."

Lire aussi :

Après cela, l'accident d'Antonio Giovinazzi et de George Russell après les Fagnes a entraîné la sortie de la voiture de sécurité qui a mis à mal le plan de Gasly. En effet, en offrant un arrêt gratuit à la plupart de ses adversaires qui arrivaient en fin de relais et en regroupant le peloton, le Français se retrouvait en mauvaise posture si personne ne s'arrêtait une seconde fois.

Il a toutefois fait de son mieux pour tenir sans perdre trop de rythme avant de monter les pneus mediums et d'être renvoyé en fond de classement. Profitant d'un peloton assez groupé, il s'est progressivement joué de la plupart de ses rivaux pour remonter dans le top 10 et s'offrir une huitième place finale.

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1:24'08.761  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1:24'17.209 8.448
3 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1:24'24.216 15.455
4 Australia Daniel Ricciardo Renault 1:24'27.638 18.877
5 France Esteban Ocon Renault 1:24'49.411 40.650
6 Thailand Alexander Albon Red Bull 1:24'51.473 42.712
7 United Kingdom Lando Norris McLaren 1:24'52.535 43.774
8 France Pierre Gasly AlphaTauri 1:24'56.132 47.371
partages
commentaires

Voir aussi :

Hamilton redoutait le même souci de pneu qu'à Silverstone

Article précédent

Hamilton redoutait le même souci de pneu qu'à Silverstone

Article suivant

Ricciardo a tellement brillé qu'il en a des regrets !

Ricciardo a tellement brillé qu'il en a des regrets !
Charger les commentaires
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021