Gasly a insisté pour éviter une pénalité moteur en France

partages
commentaires
Gasly a insisté pour éviter une pénalité moteur en France
Par :
Co-auteur: Oleg Karpov
17 juin 2018 à 07:46

Pierre Gasly a insisté auprès des dirigeants de son écurie pour éviter de subir une pénalité moteur pour son premier Grand Prix de France.

Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso, rentre dans son cockpit
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso.
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13, Marcus Ericsson, Sauber C37, et Fernando Alonso, McLaren MCL33, en lutte au départ
Pierre Gasly, Toro Rosso, dans son baquet
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13

Honda a apporté une évolution moteur au Grand Prix du Canada pour les deux Toro Rosso STR13, mais Pierre Gasly a connu un problème technique dès les essais libres et a dû revenir à l'ancienne spécification pour les qualifications, se classant 16e.

La décision a donc été prise de l'équiper d'une nouvelle unité de puissance pour la course, et la pénalité qui lui a été logiquement infligée l'a fait rétrograder à la 19e place de la grille. Il est toutefois parvenu à remonter au 11e rang sous le drapeau à damier et affirme que la puissance de son nouveau groupe propulseur lui a fait gagner trois places en course.

De plus, il évite ainsi toute sanction pour le Grand Prix de France. "J'ai insisté auprès de tout le monde : Franz [Tost, directeur d'équipe], Jonathan [Eddolls, ingénieur de course en chef], Tanabe-san [Toyoharu Tanabe, directeur technique Honda], tout le monde", révèle Gasly.

"J'ai dit que je voulais le nouveau moteur dans la voiture [dès Montréal]. Sinon, la course allait être trop difficile, et il valait mieux prendre la pénalité au Canada : nous avions ainsi davantage de chances de finir dans les points, et c'était mieux pour la France, car nous ne partirons pas du fond de grille."

"Il faut encore faire tous les essais libres et le reste, mais bien sûr, c'est ma première course à domicile, sur un circuit que j'aime vraiment, je veux y faire de belles choses. Avec l'évolution, si nous y avons une bonne voiture, nous pouvons probablement nous attendre à faire un bon week-end."

Toro Rosso et Honda ont exprimé leur satisfaction concernant l'évolution de l'unité de puissance, et Gasly s'attend à ce que Toro Rosso réalise bientôt de meilleures performances qu'à Montréal.

"L'unité de puissance est vraiment bonne. Du côté du châssis, nous n'étions pas fantastiques [au Canada], par rapport à Monaco, ou même à Barcelone. Notre voiture n'était pas la meilleure pour ce tracé. Je pense que si nous arrivons à améliorer un peu la performance de la voiture, l'unité de puissance nous donnera une très bonne opportunité d'être constamment proches du top 10, voire dans le top 10", conclut le tricolore.

Propos recueillis par Oleg Karpov

Article suivant
Technique - Les modifications qui pourraient transformer la Haas

Article précédent

Technique - Les modifications qui pourraient transformer la Haas

Article suivant

Puni par Leclerc, Ericsson avoue devoir réagir

Puni par Leclerc, Ericsson avoue devoir réagir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Scott Mitchell
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu