Gasly : Les gens sont "très durs" avec Hartley

partages
commentaires
Gasly : Les gens sont
Par : Benjamin Vinel
24 août 2018 à 05:30

Brendon Hartley est très critiqué cette saison ; injustement selon Pierre Gasly, qui prend la défense de son coéquipier.

Pierre Gasly, Toro Rosso STR13, devant Brendon Hartley, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso, et Brendon Hartley, Toro Rosso
Une fresque de Brendon Hartley, Toro Rosso, et Pierre Gasly, Toro Rosso
Pierre Gasly, Toro Rosso, et Brendon Hartley, Toro Rosso
Brendon Hartley, Toro Rosso STR13, devant Pierre Gasly, Toro Rosso STR13

Ce n'est pas souvent qu'un double Champion du monde d'Endurance débarque en Formule 1, mais c'est le cas de Brendon Hartley, qui a fait ses débuts dans l'élite en fin de saison dernière, tout comme son coéquipier Pierre Gasly. Cependant, en 2018, la comparaison tourne largement à l'avantage du Français, qui a marqué 26 points face aux deux petites unités inscrites par le Néo-Zélandais à Bakou et à Hockenheim.

Lire aussi :

Cependant, le sort n'est pas toujours favorable à Hartley, qui détient de loin le taux d'abandon le plus élevé du plateau depuis qu'il a rejoint la F1, avec 44%. Or, le pilote Toro Rosso n'est responsable d'aucun de ses cinq retraits cette année, soit trahi par sa mécanique, soit accroché par un autre concurrent, même s'il peine effectivement à se hisser au niveau de Gasly en rythme pur.

"Au final, je suis exactement dans la même position que lui en matière d'expérience", tempère le Normand pour Motorsport.com. "Nous avons fait quatre ou cinq courses l'an dernier, et c'est vrai que les gens commencent à juger très vite. Ce n'est pas toujours objectif, ils disent parfois qu'untel n'est pas bon sans vraiment lui laisser une chance. Parfois, c'est vraiment dur, mais j'essaie de me débrouiller du mieux possible et j'ai déjà du mal à faire les choses à la perfection, donc je ne regarde pas trop autour de moi et j'essaie de me concentrer sur moi-même. Mais c'est clair qu'ils sont très durs avec lui."

De plus, le futur pilote Red Bull a pu tirer des leçons de son expérimenté coéquipier, de sept ans son aîné, qui avait déjà affaire à la gestion de l'énergie en WEC.

"Tout le monde a un style de pilotage différent, et on peut apprendre de tout le monde. Il y a donc évidemment quelques éléments intéressants par rapport à ses habitudes en Endurance, cela m'a donné des idées sur les longs relais par exemple. En fin de compte, les 20 pilotes du paddock ne sont pas là pour rien. Ils ne sont pas sortis du bois en disant 'je veux être pilote de Formule 1'. Ils sont tous super bons et il faut toujours apprendre quelque chose d'eux", conclut Gasly.

Propos recueillis par Oleg Karpov

Prochain article Formule 1
Photos - Jeudi à Spa-Francorchamps

Article précédent

Photos - Jeudi à Spa-Francorchamps

Article suivant

Imbroglio entre Alonso et Red Bull pour 2019

Imbroglio entre Alonso et Red Bull pour 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Brendon Hartley , Pierre Gasly
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités