Gasly : "Tout s'améliore" sur le moteur Honda

partages
commentaires
Gasly :
Par : Basile Davoine
27 août 2018 à 10:07

Le Français a démontré que l'unité de puissance japonaise avait les moyens de se hisser dans les points sur un tracé aussi rapide que celui de Spa-Francorchamps. De bon augure pour 2019 ?

Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13, et Marcus Ericsson, Sauber C37
Pierre Gasly, Toro Rosso
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13, devant Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11, et Marcus Ericsson, Sauber C37
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso
Les ingénieurs de Toro Rosso avec la voiture de Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Le sol du garage dans le box de Pierre Gasly, Toro Rosso STR13

Comme s'il était sur un petit nuage, Pierre Gasly a conclu une sacrée semaine pour lui à Spa-Francorchamps. Elle avait débuté par l'officialisation de son passage chez Red Bull pour la saison 2019, où il remplacera Daniel Ricciardo. Elle s'est donc prolongée par un week-end réussi en Belgique, alors que Spa-Francorchamps ne présentait franchement pas les caractéristiques d'un terrain de jeu idéal pour la Toro Rosso à moteur Honda.

Lire aussi :

La bonne séance de qualifications de samedi, qui lui a finalement permis de s'élancer depuis la dixième place sur la grille de départ, aura posé les bases d'une course maîtrisée et réussie. Solidement installé dans les points, Gasly ne les a jamais quittés, jusqu'à couper la ligne d'arrivée en neuvième position. Un résultat venant ajouter deux points au compteur de Toro Rosso pour le championnat constructeurs.

"C’est vraiment un super week-end pour nous, on savait que ça allait être très compliqué ici", se réjouit le Français au micro de Canal+. "Revenir de vacances et marquer des points après la dernière course à Budapest avant, c’est vraiment bien."

"Le départ a vraiment été bon, j’arrive à doubler Ricciardo et Räikkönen [qui se sont accrochés] au premier virage. Je suis passé à l’intérieur, je ne sais pas ce qu’ils ont eu. Je suis passé huitième et puis j’ai essayé de me sauver au maximum. Bottas est remonté comme on s’y attendait. C’est allé jusqu’à la fin comme ça. On savait que les Force India et les Haas allaient être plus rapides que nous. On est vraiment contents de marquer ces deux points."

Cible de critiques récurrentes, le moteur Honda a ainsi démontré qu'il n'était pas un handicap systématique sur un tracé aussi exigeant avec les unités de puissance. Une progression qui, si elle reste insuffisante, tend à se confirmer alors que le bloc nippon intégrera les monoplaces Red Bull la saison prochaine.

"Tout s'améliore, la souplesse, la fiabilité, nous n'avons aucun problème", insiste Gasly. "Il faut juste cette performance supplémentaire pour être plus constant dans le top 10. Le week-end prochain sera dur pour nous, mais celui-là est très positif. Le moteur Honda s'améliore, plus nous avons de puissance, plus nous sommes heureux ! Nous avons quelques évolutions qui arrivent, Honda travaille d'arrache-pied."

Prochain article Formule 1
Vandoorne : McLaren n'a "pas progressé du tout" en 2018

Article précédent

Vandoorne : McLaren n'a "pas progressé du tout" en 2018

Article suivant

Sirotkin n'a pas concrétisé les progrès de Williams

Sirotkin n'a pas concrétisé les progrès de Williams
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Catégorie Course
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions