Gasly : Honda a un "très grand projet" à long terme

partages
commentaires
Gasly : Honda a un
Par : Ben Anderson
2 avr. 2018 à 08:02

Pierre Gasly se déclare enthousiasmé par le projet de Honda en Formule 1, alors que le motoriste japonais s'est uni à la Scuderia Toro Rosso pour les saisons 2018 à 2020.

Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Les nez de la Toro Rosso STR13 Honda
Pierre Gasly, Toro Rosso, dans son cockpit
Pierre Gasly, Toro Rosso, sur la grille
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13 Honda
Marcus Ericsson, Sauber C37 et Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13 en lutte
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Toro Rosso STR13 Honda, devant Charles Leclerc, Sauber C37 Ferrari, et Sergey Sirotkin, Williams FW41 Mercedes, au départ

La campagne en cours est la quatrième de Honda depuis son retour en Formule 1, après trois années difficiles aux côtés de McLaren. Après des essais hivernaux encourageants où la STR13 n'a rencontré aucun souci de fiabilité majeur, Pierre Gasly a été contraint à l'abandon par un problème de MGU-H lors de la course d'ouverture en Australie alors que Brendon Hartley s'est classé dernier suite à un changement de pneus dès le premier tour.

Ce n'est toutefois que le début de l'aventure pour Toro Rosso-Honda : la marque nippone prépare des évolutions moteur non négligeables, bien que l'écurie italienne n'en connaisse pas encore le planning.

"De leur côté, ils travaillent d'arrache-pied car ils veulent vraiment montrer à tout le monde qu'ils peuvent faire de vrais moteurs", déclare Gasly. "En matière de développement, ils travaillent déjà à fond et nous voyons des progrès très positifs. Nous nous efforçons d'avoir autant d'évolutions que possible, mais bien sûr, nous savons n'avoir que trois moteurs, donc nous devons voir précisément quel est le meilleur moment pour les apporter."

"Tout se passe bien, mais nous devons aussi leur laisser du temps car c'est la Formule 1 : Mercedes, Ferrari, Renault travaillent tous dur et progressent en permanence. Il est clair que [Honda] ne peut pas rattraper tout son retard en trois ou quatre mois seulement, mais ils un très grand projet pour la collaboration à moyen terme et long terme, et ils sont en train de faire ce qu'il faut, ils travaillent vraiment dur."

L'optimisme est également de rigueur pour Brendon Hartley, qui souligne la stratégie de développement "agressive" embrassée par Honda après une période où Toro Rosso et son nouveau motoriste ont appris à se connaître.

"Cet hiver, nous avons utilisé une grande partie de nos ressources et de notre énergie à intégrer le nouveau groupe propulseur Honda et à commencer cette nouvelle relation", indique Hartley. "La stratégie pour les six mois à venir est agressive et toute l'équipe travaille très dur. Je suis très optimiste pour le reste de la saison."

Gasly, quant à lui, pense que Toro Rosso sera plus compétitif sur des circuits lents tels que Monaco ou le Hungaroring.

"Haas est bien trop rapide, Renault aussi. Nous nous battons avec les Williams et les Force India. Peut-être que dans d'autres conditions ou des conditions plus fraîches ce sera différent. Nous savons que notre voiture est très bonne dans les parties lentes, donc il y aura des circuits qui lui conviennent un peu mieux. Nous devons attendre de voir les autres courses, mais nous avons le potentiel pour nous battre", conclut le Français.

Propos recueillis par Ben Anderson et Adam Cooper

Prochain article Formule 1
Alonso : Oublier le milieu de grille et chasser Red Bull

Article précédent

Alonso : Oublier le milieu de grille et chasser Red Bull

Article suivant

Les pilotes Renault désormais "dans la cour des grands"

Les pilotes Renault désormais "dans la cour des grands"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Toro Rosso
Auteur Ben Anderson
Type d'article Actualités