Gasly ironise sur le contrôle des sous-vêtements par la FIA

Après que la FIA a annoncé qu'elle mettrait en place des contrôles sur les sous-vêtements des pilotes, Pierre Gasly a ironiquement milité pour une inspection intégrale.

Pierre Gasly, AlphaTauri AT03

Au début de chaque week-end de Grand Prix, les pilotes prennent part à un briefing FIA, au cours duquel des idées sont débattues, des points de vue défendus et aussi des mesures annoncées. Dernièrement, à l'occasion du Grand Prix d'Australie, les pilotes ont été retenus pendant plus de deux heures après que la FIA a annoncé qu'elle serrerait la vis sur les sous-vêtements cette année, avec la mise en place de contrôles.

En F1, les pilotes ont pour obligation de porter des tenues ignifugées pour assurer une meilleure protection en cas d'incendie, l'exemple le plus parlant étant l'accident de Romain Grosjean au GP de Bahreïn 2020, où le Français avait été prisonnier des flammes pendant une vingtaine de secondes. Et visiblement, la FIA craint que les pilotes enfreignent le règlement sur une région bien particulière de leur corps.

Pierre Gasly n'est pas le plus ravi par cette décision, ne comprenant pas pourquoi la FIA s'attarde sur de tels petits détails. Mais jusqu'où sont prêts à aller les législateurs ? Non sans une pointe d'ironie, le pilote AlphaTauri a donné son feu vert pour une inspection totale : "S'ils veulent vérifier mon cul, qu'ils n'hésitent pas, je n'ai rien à cacher. Ma bite (sic), tout. Si ça leur fait plaisir, qu'ils n'hésitent pas."

Pierre Gasly, AlphaTauri

Pierre Gasly, AlphaTauri

Lewis Hamilton n'a pas été convaincu par la prise de position de la FIA non plus. Le Britannique a fait part de ses doutes sur l'affaire des sous-vêtements, qui est une question de sécurité pour la FIA, tout en soulignant que les représentants de la fédération ont eux-mêmes pris des risques en ne portant pas de masque pendant le briefing d'une course qui a été annulée deux années de suite en raison du COVID. 

"C'était le briefing le plus long de ma vie", a pesté le septuple Champion du monde. "Ça fait longtemps que je cours et ils n'avaient jamais fait un briefing aussi long. Aussi, personne ne portait de masque. Certains pilotes oui, mais la plupart [du personnel] FIA non, ce qui m'a rendu mal à l'aise. Je ne comprends pas les petites choses sur lesquels ils ont pinaillé, comme les sous-vêtements. Est-ce qu'on parle vraiment de ce genre de choses ?"

Mais on trouve aussi des pilotes qui n'y voient pas de problème. C'est le cas de Daniel Ricciardo, le pilote McLaren s'étant également montré compréhensif sur le rappel de l'interdiction du port de bijoux au volant formulé par Niels Wittich, directeur de course FIA, en marge du GP d'Australie.

"Si quelqu'un dit : 'Ne pilote pas avec une bague', alors je ne vais pas piloter avec une bague. Ça ne me dérange pas et je ne suis pas superstitieux non plus. Donc des trucs comme ça, un bracelet porte-bonheur ou autre chose, ça ne me concerne absolument pas. Donc si c'est dans notre meilleur intérêt de ne pas porter [de bijoux], je suis tout à fait d'accord avec ça", a-t-il expliqué.

"Mais c'était la première fois que j'entendais parler de sous-vêtements ignifugés. On porte bien sûr les leggings, si vous voulez les appeler comme ça, mais nous n'avons pas un vrai sous-vêtement ignifugé. C'était donc surprenant, je n'en n'avais jamais entendu parler. Si ça nous aide à être un peu plus en sécurité dans ces situations alors bien sûr que je vais investir. Mais je ne crois pas qu'ils en fabriquent, du moins les gens qui fournissent nos kits de course, donc il faudra en acheter des personnalisés. Et j'imagine que ce sera du sur-mesure, bien sûr !"

Propos recueillis par Luke Smith

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent La lumière rouge de Mercedes qui donne des indices sur son plan d'action
Article suivant Gasly signataire d'une tribune contre l'extrême droite

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France