Réactions
Formule 1 GP d'Azerbaïdjan

Gasly se voit dans la lutte avec Mercedes, McLaren et Alpine

Sixième des Essais Libres 2 au Grand Prix d'Azerbaïdjan, Pierre Gasly explique le rythme de l'AlphaTauri AT03 par un constat simple : l'absence de virages rapides qui ne réussissent guère à une monoplace peu chargée en appui en temps normal.

Pierre Gasly, AlphaTauri AT03

Neuvième en EL1, Pierre Gasly a confirmé les bonnes dispositions d'AlphaTauri lors de la plus représentative séance d'Essais Libres 2 ce vendredi à Bakou, avec un sixième temps qui le place en seconde position chez les "meilleurs des autres" (hors Ferrari et Red Bull) puisque Fernando Alonso a fait encore mieux avec la quatrième place devant la F1-75 de Carlos Sainz.

Un début de week-end qui n'est pas sans rappeler celui de Monaco pour Gasly. Il faut dire que, pour le vainqueur du Grand Prix d'Italie 2020, il y a clairement du côté de l'Azerbaïdjan comme de la Principauté une caractéristique qui sied particulièrement à l'AT03 : l'absence de virages rapides. "Cela vient principalement du fait que nous n'avons pas vraiment de [virages à] haute vitesse", a-t-il ainsi répondu à la question de savoir ce qui rendait sa F1 si performante sur deux tracés nécessitant pourtant un niveau d'appui différent.

"Et nous savons simplement que le pic d'appui aérodynamique de notre voiture n'est pas tout à fait au niveau de celui de nos principaux rivaux. Donc dès que nous roulons sur des pistes où il y a des virages à plus faible vitesse, moins besoin de charge, peut-être [de plus de grip] mécanique, alors la voiture se comporte mieux. C'est pourquoi, en abordant ce week-end, nous sommes un peu plus optimistes. Et après ce que nous avons vu à Monaco, comme le secteur 2, ce type de virages, nous étions assez bons là-bas. C'est un bon début."

Pierre Gasly espère ne pas répéter le scénario du GP de Monaco

Pierre Gasly espère ne pas répéter le scénario du GP de Monaco

Chat échaudé craint toutefois l'eau froide, et Gasly se refuse à trop de triomphalisme ce vendredi, surtout après le violent contrecoup du samedi à Monte-Carlo : "Je ne suis pas trop excité parce que le vendredi à Monaco était incroyable. Et nous savons ce qui s'est passé. Mais jusqu'à présent, je dois dire que c'est une bonne journée."

Le Français estime être dans la lutte avec les Mercedes et McLaren, mais également la très rapide Alpine : "Clairement, je pense que nous sommes dans le mix. Nous ne sommes pas les seuls. Je suis assez impressionné par Alonso, je dois dire, et c'est comme la vitesse en ligne droite qu'ils ont, je pense qu'à la sortie du dernier virage, nous perdons quatre dixièmes par rapport à lui. Donc je dois vérifier s'il a eu de l'aspiration..."

Quand il lui est indiqué que c'était a priori le cas, il a ajouté : "Oh, ça me rassure, au moins. C'était assez effrayant ! Mais non, je veux dire, il est là. Mercedes est là évidemment, nous savons que [Lando] Norris est toujours là quand il s'agit des qualifications. Donc je pense qu'il va y avoir quelques voitures, mais au moins nous sommes là."

Pour autant, y a-t-il encore du temps à gagner selon lui ? "Je pense que [c'est le cas dans] le virage 4 et le dernier virage, où pour l'instant la voiture ne se comporte pas exactement comme nous le souhaitons et est assez sensible au vent. Et puis après c'est juste un peu d'ajustement ; évidemment je pense que la voiture et le package que nous avons fonctionnent, donc maintenant c'est une question d'affinage", explique-t-il avant de lancer comme un avertissement : "Nous ne devons pas mettre la voiture sans dessus dessous, et juste travailler sur les derniers détails."

Lire aussi :

Propos recueillis par Jonathan Noble

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent EL2 - Leclerc devance les Red Bull, Alonso dans le coup
Article suivant Red Bull craint plus Ferrari sur un tour qu'en course

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France