Gasly : "On n'a pas fait grand-chose aujourd'hui"

En dépit d'une journée où, de son propre aveu, AlphaTauri et lui n'ont "pas fait grand-chose", Pierre Gasly aimerait que la pluie se montre à nouveau lors de la suite du Grand Prix du Japon pour favoriser ses chances de top 10.

Gasly : "On n'a pas fait grand-chose aujourd'hui"
Charger le lecteur audio

La première journée du Grand Prix du Japon 2022 de F1 n'aura pas été particulièrement flamboyante pour AlphaTauri et Pierre Gasly. En dépit de la pluie qui est tombée toute la journée à Suzuka, aucune AT03 ne s'est classée mieux que 14e lors des deux séances d'essais libres, et le Français a de son côté clôturé la séance de l'après-midi avec le 19e et dernier temps des pilotes ayant pu y participer.

Interrogé par Canal+ à la sortie du cockpit, celui qui est fortement pressenti chez Alpine en 2023 a expliqué son roulage limité et peu compétitif (son meilleur temps est à plus de cinq secondes de la marque de George Russell) des EL2 par de la gestion pneumatique avant tout : "On a abîmé nos pneus ce matin, et du coup on n'avait qu'un train de pneus intermédiaires et ça servait à rien de rouler avec cet après-midi. C'était juste impossible, donc on n'a pas fait grand-chose aujourd'hui."

Il était attendu que le vendredi soit la journée la plus perturbée du week-end japonais ; au contraire, le samedi devrait être entièrement sec : "Demain ça va être des conditions différentes et retour à la normale", a ajouté Gasly qui court pour la première fois de la saison avec un logo Honda sur la carrosserie de sa monoplace. "C'est sûr que c'est une motivation supplémentaire [d'être sur les terres de Honda], c'est un tracé particulier en étant pilote Honda au Japon, c'est toujours un sentiment unique, on a énormément de soutien, on a tous les boss de chez Honda qui sont présents, donc oui, c'est sûr que l'on veut très bien faire."

Pierre Gasly lors des essais du GP du Japon 2022 de F1

Pierre Gasly lors des essais du GP du Japon 2022 de F1

Toutefois, il ne se fait pas vraiment d'illusions : la piste de Suzuka n'est intrinsèquement pas de celles sur lesquelles l'AlphaTauri excelle. "Je pense que sur le sec on a vu récemment, sur ce genre de tracé où il y a besoin de beaucoup d'appui, c'est un petit peu compliqué pour nous. Après, on va essayer de tirer notre épingle du jeu et essayer d'aller chercher un top 10 si possible. Je ne suis pas pessimiste, c'est juste qu'on sait que c'est plus compliqué."

De là à commencer à envisager une danse de la pluie, alors que la journée de dimanche laisse place à un peu de doute avec la possibilité d'averses : "Se rapprocher du top 10 sur le sec, ce n'est pas simple, mais on va essayer, ce n'est pas impossible. Sous la pluie généralement c'est mieux, donc personnellement je préférerais qu'il pleuve pour le reste du week-end. Demain je pense que ça va être sec, et dimanche il y a peut-être des risques de pluie, mais assez faibles."

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Sainz : Gagner à nouveau, une nécessité pour bien préparer 2023
Article précédent

Sainz : Gagner à nouveau, une nécessité pour bien préparer 2023

Article suivant

Le doublé Mercedes en EL2 n'est "pas si représentatif que ça"

Le doublé Mercedes en EL2 n'est "pas si représentatif que ça"