Gasly poursuit sa collection de podiums malgré un problème moteur

Pierre Gasly a signé un nouveau podium en Formule 1 en terminant troisième d'un Grand Prix d'Azerbaïdjan à rebondissements.

Gasly poursuit sa collection de podiums malgré un problème moteur

Il est à nouveau au rendez-vous du podium au terme d'une course folle. Pierre Gasly, qui était déjà monté sur la seconde marche au Grand Prix du Brésil 2019 et avait évidemment remporté le Grand Prix d'Italie 2020, a une nouvelle fois connu les joies de la "boîte". Cette fois, pour compléter sa collection personnelle qui continue de s'étoffer, il rapporte le trophée de la troisième position.

Le Français a démarré la course en quatrième place, position qu'il a réussi à maintenir à l'envol avant de céder rapidement face au pilote de l'écurie sœur et futur vainqueur, Sergio Pérez, dans le premier tour. Par la suite, il s'est stabilisé dans le top 10 avant de profiter des opportunités de la fin de course pour s'offrir sa place au soleil en résistant à Charles Leclerc.

Lire aussi :

"Honnêtement, je ne sais vraiment pas quoi dire", a-t-il expliqué au sortir de sa monoplace. "La course a été tellement folle et, vous savez, les deux derniers tours [ont été] super intenses. La voiture a été incroyable tout le week-end et nous avons vu à chaque séance que nous étions au niveau."

"Les qualifications étaient super, je ne savais pas si nous pourrions conserver cette position ou même nous battre pour un podium, et en fin de compte nous l'avons fait. J'ai été premier, second et il me manquait cette troisième place, donc c'est incroyable d'être sur le podium."

Au moment d'évoquer les batailles en fin de course, il a révélé avoir connu un problème technique du côté de l'unité de puissance : "Il fallait jouer des coudes. C'était très difficile à partir de la mi-course, avec un problème moteur. Nous avons perdu pas mal de puissance dans les lignes droites et Seb [Vettel] a réussi à nous dépasser en milieu de course."

"Je savais que ces deux tours allaient être difficiles avec Charles derrière et, vous savez, j'ai tenté. Je n'étais pas sûr d'arrêter la voiture mais il fallait que je tente. Je voulais vraiment ce podium et c'est juste incroyable après un si bon week-end."

Puis il a ajouté, pour Canal+ : "Je savais qu'en repartant, avec Charles derrière, dans la ligne droite, on était vraiment arrêtés, et qu'il allait me passer, donc il m'a doublé. Je voulais vraiment ce podium, quand j'ai vu qu'il y avait l'opportunité je me suis un peu jeté au premier virage. Il a fallu défendre très, très fort et au final, ça l'a fait mais... Vraiment extrêmement content."

Interrogé sur les problèmes pneumatiques qui ont touché Lance Stroll et Max Verstappen, le Français a déclaré : "Il faudra voir exactement. C'est sûr que ce n'est pas plaisant. Quand on voit le crash de Max, ça aurait pu se finir de manière beaucoup plus grave donc il va falloir clairement comprendre."

partages
commentaires

Voir aussi :

Hamilton a involontairement désactivé ses freins arrière
Article précédent

Hamilton a involontairement désactivé ses freins arrière

Article suivant

Verstappen : "Pirelli dira que c'est à cause des débris…"

Verstappen : "Pirelli dira que c'est à cause des débris…"
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021