Gasly : "Trop d'émotions pour pouvoir mettre des mots"

Au terme d'une course folle au Brésil, Pierre Gasly a décroché son premier podium en Formule 1, dans une grande émotion.

Quelle histoire ! Promu chez Red Bull Racing il y a un an, rétrogradé il y a trois mois seulement chez Toro Rosso, Pierre Gasly est le premier à reconnaître qu'il n'aurait jamais misé sur sa STR14 pour lui permettre de décrocher un premier podium en Formule 1. Mais au terme d'un week-end qui, avant tout élément perturbateur, était déjà extrêmement solide, le Français a été au rendez-vous pour saisir une opportunité en or à Interlagos. Une occasion en deux temps, avec d'abord l'accrochage entre les deux Ferrari, puis celui entre Lewis Hamilton et Alexander Albon. Encore fallait-il ensuite résister au sextuple Champion du monde sur la ligne d'arrivée, pour 62 millièmes de seconde... 

Lire aussi :

"C’est une journée incroyable", savoure Pierre Gasly. "Ça paraît bête de dire ça mais c’est le plus beau jour de ma vie. Il y a tellement d’émotions, je ne sais même pas quoi dire. C’est juste incroyable. J’ai vu une fois qu’ils se sont touchés avec Alex, qu’il y avait l’opportunité de passer. J’ai vu qu’il repartait juste derrière moi, je savais que ça allait être très très chaud, surtout qu’il venait de changer de pneus. J’ai essayé de défendre du mieux possible. À la sortie du dernier virage j’ai vu qu’il était mieux sorti que moi. J’ai vu son aileron juste à côté. On a un bouton pour décharger toute la batterie et essayer d’avoir le plus de puissance possible, et je n’arrêtais pas d’appuyer dessus pour avoir le max de puissance, de me mettre le plus bas possible, et au final ça le fait. C’est juste incroyable."

"Ce n’est pas une renaissance. Je ne suis jamais parti, j’avais dit que ma réponse serait sur la piste mais je ne pensais pas que ce serait de cette manière-là. C’est encore mieux. Mais un grand merci à toute l’équipe Toro Rosso et à Honda, depuis que je suis revenu ils sont à fond derrière moi, ils me donnent les moyens de performer et ça se voit tous les week-ends. C’est mon premier podium en F1 et c’est un moment que je n’oublierai jamais."

"Je pense à Anthoine"

Pierre Gasly, Toro Rosso, le vainqueur Max Verstappen, Red Bull Racing et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, sur le podium

Dans cette fin de course plus remuante que jamais, les émotions se sont bousculées pour Gasly, conscient de revenir de très loin, mais d'avoir aussi réussi à s'accrocher avec une énorme ténacité ces dernières semaines. 

"Il y a le moment où j’ai réalisé qu’on était restés devant Lewis", raconte-t-il. "Et après, c’est tellement d’émotions qui ressortent... Il y a beaucoup de travail, beaucoup de sacrifices pour en arriver jusque-là, et c’est un rêve depuis que je suis tout petit. Ça arrive aujourd’hui, il y a beaucoup trop d’émotions pour pouvoir mettre des mots. C’est difficile d’y croire, mais j’ai toujours cru en mes rêves, c’est pour ça que je suis là aujourd’hui. Avec Toro Rosso, jamais je pensais que ça allait arriver, mais il faut toujours saisir les opportunités qu’on a. Deuxième, c’est formidable, incroyable, juste dingue !"

En rejoignant le podium, Pierre Gasly a eu immédiatement une pensée pour un homme, trop tôt disparu en août dernier, son ami Anthoine Hubert : "Je pense à Anthoine, quelqu’un avec qui j’ai grandi, et j’aurais aimé qu’il soit là pour pouvoir vivre ça, car c’était son rêve aussi d’être en F1. C’est la première personne à qui j’ai pensé en montant sur le podium. J’ai eu la chance d’avoir énormément de monde pour me soutenir, ma famille, mes frères, c’est le plus beau cadeau de pouvoir les remercier de cette manière. Maintenant il va falloir travailler et essayer de reproduire ça."

Le podium de Pierre Gasly en images 

Utilisez les flèches ci-dessous pour passer d'une image à l'autre

1/19

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

2/19

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

3/19

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

4/19

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

5/19

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

6/19

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

7/19

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

8/19

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

9/19

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

10/19

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

11/19

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

12/19

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

13/19

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

14/19

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

15/19

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

16/19

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

17/19

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

18/19

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

19/19

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

partages
commentaires
Hamilton : L'accrochage avec Albon, "complètement de ma faute"
Article précédent

Hamilton : L'accrochage avec Albon, "complètement de ma faute"

Article suivant

Hamilton pénalisé, Sainz sur le podium !

Hamilton pénalisé, Sainz sur le podium !
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021