Gasly salue les gros progrès de l'évolution moteur Honda

Selon le pilote français, celle-ci lui a permis de gagner au moins trois positions en course au Canada.

Pierre Gasly pense que le fait d'avoir disposé de la nouvelle évolution de l'unité de puissance Honda au Canada lui a permis de terminer la course trois positions plus haut que s'il avait été équipé de la version antérieure.

Honda est arrivé à Montréal avec une unité de puissance revue, qui a pu être utilisée par Gasly lors des essais. Par la suite, le Français s'est qualifié avec l'ancienne spécification, le plaçant en 16e position de la grille de départ. Mais Toro Rosso a décidé d'opérer un autre changement en replaçant la nouvelle spécification dans la STR13 en vue de la course, faisant passer le jeune pilote 19e sur la grille. Gasly a connu une belle course : après 5 boucles, celui-ci avait déjà repris 6 positions en piste, et c'est en onzième position qu'il a franchi la ligne d'arrivée, 4.3s derrière Charles Leclerc.

Interrogé par Motorsport.com sur la vraisemblance d'une telle remontée avec l'ancienne spécification moteur, Gasly estime que le fait d'avoir pris une pénalité était la bonne décision. "Nous aurions terminé, mais derrière Pérez, je pense. Donc on aurait été 14e. C'était le bon choix que de changer car avec l'autre, il n'aurait pas été possible de revenir, même depuis la P16. Au final, c'était la bonne décision, même si nous sommes partis d'un peu plus loin".

Gasly a fait partie des pilotes ayant gagné des positions sur des manœuvres de dépassements dans les premiers virages. Il a été en mesure battre la Williams de Sergey Sirotkin, la Force India de Sergio Pérez et la Haas de Kevin Magnussen.

"J'ai dépassé une Haas et une Force India dans la ligne droite, ce qui est la première fois cette année", fait remarquer le Français. "Pour moi, [le moteur] a l'air bon. C'est prometteur".

Des progrès sensibles

La nouvelle spécification Honda est une amélioration à tous les points de vue. "C'est tout, juste plus de performance en général", confirme-t-il. "C'est aussi le cas en termes de batterie. La gestion d'énergie est meilleure. C'est vraiment un bon pas en avant, oui. Ils nous ont dit : 'OK, on travaille sur une évolution qui sera correcte : quelque chose qui fera une vraie différence'. Et clairement, les données que l'on peut voir montrent que c'est vraiment un bon pas en avant."

Après son arrêt, Gasly a tenté de mettre la Sauber de Charles Leclerc sous pression pour le dernier point en jeu. Il fut dans l'incapacité de passer, notant que la monoplace de l'équipe suisse est "vraiment rapide en ligne droite" et que ses propres pneus se dégradaient dans sa tentative de remontée.

Interrogé par Motorsport.com sur ce qu'il estime avoir été possible s'il n'avait pas rencontré les problèmes en qualifications ayant mené aux changements lui ayant coûté des places sur la grille, Gasly estime que les points étaient atteignables. "Nous n'avons pas terminé si loin que ça. Je pense qu'Esteban [Ocon] était 10 secondes devant Charles et que je me serais probablement battu avec lui. Au moins un point ou deux auraient été possibles".

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Circuit Circuit Gilles-Villeneuve
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités