Gasly va remplacer Kvyat en Malaisie !

Coup de théâtre chez Toro Rosso. Pierre Gasly sera au départ du Grand Prix de Malaisie, le week-end prochain, mais pas dans la monoplace de Carlos Sainz. Le Français prendra en effet la place de Daniil Kvyat, qui ne sera pas présent à Sepang.

Gasly va remplacer Kvyat en Malaisie !

Le week-end dernier, Gasly avait réalisé le travail de préparation dans le simulateur Toro Rosso en vue du week-end malaisien, cependant tout laissait à penser que le plan prévu était en lien avec le cas de Sainz, prêt à passer chez Renault si le constructeur français était parvenu à avancer la fin de son union avec Jolyon Palmer.

Alors que tous les membres de l'équipe sont en route vers la Malaisie, Motorsport.com a appris que c'est en revanche au volant de la voiture de Kvyat que Pierre Gasly débutera. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase serait la sortie de piste du Russe lors du Grand Prix de Singapour, qui a gâché une énième chance de pouvoir marquer des points dans un championnat qui se joue à 48 contre 4 en faveur de Sainz.

On ignore pour l'heure s'il s'agit d'un adieu définitif entre Kvyat d'un côté et Toro Rosso – Red Bull de l'autre, mais il va a priori manquer au moins deux courses, des sources suggérant que Gasly ne serait pas présent à Austin, pour le GP des États-Unis, afin de disputer la finale de la Super Formula, où il est à un demi-point de la tête du championnat.

Le pilote russe a débuté en Formule 1 avec l'écurie de Faenza lors de la saison 2014, et ce grâce au titre conquis l'année précédente en GP3 Series. Il prenait alors la place laissée libre par Daniel Ricciardo après la promotion de ce dernier chez Red Bull. Lors de ses débuts sur le circuit de Melbourne, Kvyat a tout de suite réussi à entrer dans le top 10, et grâce à la neuvième place alors obtenue il est devenu le pilote le plus jeune à marquer des points en Championnat du monde, un record ensuite battu par Max Verstappen la saison suivante.

Son ascension l'a mené chez Red Bull au bout d'un an, en remplacement de Sebastian Vettel, pour une saison qu'il a conclue devant son coéquipier Ricciardo au championnat, avec à son palmarès une deuxième place à Budapest. Début 2016, c'était la douche froide avec sa rétrogradation chez Toro Rosso à la veille du Grand Prix d'Espagne, pour laisser la place à Verstappen chez Red Bull. Depuis lors, Kvyat vit une période complexe et avare en résultats, qui l'a mené à connaître cette situation délicate au bout de 73 Grands Prix disputés.

Pour Pierre Gasly, 21 ans, se présente en revanche une chance attendue depuis plus d'un an et la conquête du titre GP2 Series en 2016. Il y a 12 mois, il avait connu l'amertume d'un coup d'arrêt lié précisément à la confirmation de Daniil Kvyat pour la saison 2017 et s'était orienté vers la Super Formula, au Japon.

partages
commentaires
Honda va changer d'approche avec McLaren pour la fin de saison

Article précédent

Honda va changer d'approche avec McLaren pour la fin de saison

Article suivant

Officiel - Red Bull confirme l'arrivée de Gasly chez Toro Rosso

Officiel - Red Bull confirme l'arrivée de Gasly chez Toro Rosso
Charger les commentaires
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021