Gasly n'a "pas de réponse claire" sur ses difficultés en Hongrie

Pierre Gasly (Red Bull) a déclaré ne pas avoir de réponse concernant sa baisse de rythme au cours du wee-end du Grand Prix de Hongrie 2019 de F1.

Gasly n'a "pas de réponse claire" sur ses difficultés en Hongrie

Après un bon vendredi, le Français a peiné lors des deux autres journées du GP de Hongrie. Qualifié au sixième rang, il n'a pas pu faire mieux en course. Pire, il a été devancé sur la ligne d'arrivée par une McLaren et a surtout été mis à un tour par son équipier, Max Verstappen, en lutte pour la victoire tout au long de la course après s'être élancé depuis la pole.

Les nouvelles difficultés de Gasly ont fait dire à Christian Horner que le manque de forme du pilote au numéro 10 était un problème pour l'écurie qui n'inscrit pas les points qui devraient être les siens au vu des performances de la RB15 et peine donc à reprendre du terrain sur Ferrari. 

Lire aussi :

Gasly lui-même admet être déconcerté par l'écart de sensations entre le vendredi et les autres journées de l'épreuve de Budapest. "Nous avons eu un très bon vendredi, les choses ont très bien commencé pendant le week-end et ensuite à partir des EL3, j'ai juste perdu beaucoup de rythme et j'ai eu bien plus de mal au niveau de l'adhérence en général."

"Les qualifications ont été difficiles. Ça n'a pas été maximisé, mais clairement nous n'avions pas le rythme suffisant pour nous battre à l'avant et ça a encore été le cas en course. Nous devons comprendre pourquoi exactement nous avons perdu autant de rythme et eu autant de mal, et revenir plus forts à Spa."

Des interrogations d'autant plus problématiques que Gasly assure que ce ne sont que quelques "détails" qui ont été changés entre vendredi et samedi sur le plan des réglages et il doute que ceux-ci soient la clé du mystère. Il n'a pas d'explication sur la différence de performance entre Silverstone, son meilleur week-end de l'année, et les GP d'Allemagne et de Hongrie. Ainsi, quand Motorsport.com lui a demandé s'il avait compris ce qui s'était passé, il a répondu : "Pas vraiment, je pense."

"Le week-end, comme je l'ai dit, a bien débuté. Et nous avions un bon rythme, même par rapport aux autres, meilleur que d'habitude. Et ensuite, oui, à partir des EL3 c'était juste différent. Donc oui, pas de réponse claire pour l'instant. Il faut juste comprendre et analyser."

Lire aussi :

"Je pense qu'il est bon pour tout le monde d'avoir une pause, de couper et également d'examiner les premiers mois : ce qui s'est bien passé et ce que nous aurions pu mieux faire avec les gars. Et oui, juste revenir plus fort pour la seconde partie de saison. Je pense qu'il y a bien sûr beaucoup de leçons qui ont été apprises depuis le début de l'année. Il y a toujours plus à faire, mais nous prendrons le temps de nous assurer que nous revenons plus en forme pour la seconde partie de saison."

Enfin, à la question de savoir si les spéculations autour de son avenir le rendaient plus prudent en piste, il a conclu : "Non, je n'accorde pas vraiment d'attention à ce genre de choses. J'essaie juste de faire mon travail aussi bien que possible, de travailler avec les gars ; c'est la seule chose que je puisse faire."

partages
commentaires
Pneus - Mercedes joue la sécurité pour le GP de Belgique

Article précédent

Pneus - Mercedes joue la sécurité pour le GP de Belgique

Article suivant

Quels pilotes pour le retour de McLaren en IndyCar ?

Quels pilotes pour le retour de McLaren en IndyCar ?
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021