Gasly : Rouler en France en tant que vainqueur de GP sera "spécial"

Le Grand Prix de France 2021 de Formule 1 sera une course très particulière pour Pierre Gasly. D'une part, le Normand évoluera devant son public. De l'autre, ce sera sa première course à domicile depuis sa victoire en Grand Prix.

Gasly : Rouler en France en tant que vainqueur de GP sera "spécial"

Pour les pilotes de Formule 1, le Grand Prix national est toujours un événement unique. La forte présence de spectateurs soutenant le régional de l'étape pousse celui-ci à performer, et le bonheur que provoque un bon résultat se voit être décuplé. Et au Grand Prix de France, prochaine étape du calendrier 2021 de la F1, deux hommes auront à cœur de bien faire : Esteban Ocon et Pierre Gasly.

Le second surfe sur une excellente dynamique. À la suite de courses compliquées au Portugal et en Espagne, toutes deux conclues à la dixième place, le pilote AlphaTauri a capitalisé sur les Grands Prix urbains ayant suivi en décrochant successivement son meilleur résultat de la saison (P6 à Monaco puis P3 en Azerbaïdjan).

Lire aussi :

Aujourd'hui installé à la huitième place du classement général, Gasly cherchera à confirmer ses récentes performances sur le circuit Paul Ricard. Selon lui, cette course sera "spéciale" compte tenu de son succès décroché à Monza l'an dernier, le premier pour un pilote tricolore depuis Olivier Panis en 1996, qui lui a permis d'entrer dans le cercle très fermé des vainqueurs de Grand Prix.

"La prochaine course sera à domicile, et nous savons évidemment que je veux vraiment bien faire [en France] devant tous les fans et les spectateurs", a commenté Gasly. "Surtout, revenir là-bas en tant que vainqueur de Grand Prix sera assez spécial."

Le potentiel de sa monture, l'AlphaTauri AT02, devrait mettre Pierre Gasly en confiance dès les premiers tours de roue dans le Var. Cependant, la monoplace italienne soulève encore beaucoup de questions qui restent sans réponse. Ainsi, AlphaTauri peine à comprendre comment le Français a été en capacité de monter sur le podium en Azerbaïdjan.

"Nous devons analyser et comprendre pourquoi certaines choses ne fonctionnent pas", a-t-il ajouté. "[Au GP d'Azerbaïdjan], tout allait vraiment bien, nous avons eu un très, très bon rythme tout au long du week-end. Mais nous devons encore comprendre pourquoi car, pour l'instant, nous n'avons pas la réponse. Évidemment, des surprises comme celle-ci seront les bienvenues au cours de la saison. Mais je pense que nous avons vraiment besoin de savoir d'où elles viennent."

partages
commentaires

Voir aussi :

Ces Grands Prix de Formule 1 terminés sous Safety Car

Article précédent

Ces Grands Prix de Formule 1 terminés sous Safety Car

Article suivant

Wolff : Des budgets "absurdes" dans les catégories juniors

Wolff : Des budgets "absurdes" dans les catégories juniors
Charger les commentaires
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021
Pourquoi Alfa Romeo a choisi Bottas comme leader Prime

Pourquoi Alfa Romeo a choisi Bottas comme leader

Valtteri Bottas a beau avoir perdu son baquet chez Mercedes, sa carrière en Formule 1 ne va pas s'arrêter là. La victoire va s'éloigner, mais le Finlandais va pouvoir se dédier à un nouveau projet passionnant où il va prendre de l'envergure : celui d'Alfa Romeo Racing, dont le directeur Frédéric Vasseur nous explique le rôle que va jouer son nouveau pilote.

Formule 1
7 sept. 2021