Gasly sixième : "C'était vraiment une super course"

Au Nürburgring, Pierre Gasly a signé son second meilleur résultat de la saison en terminant sixième, au terme d'une épreuve où son équipe a réalisé un sans-faute stratégique et profité d'opportunités.

Gasly sixième : "C'était vraiment une super course"

Après un succès, accroché au Grand Prix d'Italie à Monza, il est possible de penser qu'il est difficile de savourer tout autre résultat en F1, surtout en dehors du top 5. Mais Pierre Gasly avait le sourire au moment d'évoquer sa sixième place du jour au Grand Prix de l'Eifel. Le Français, parti 12e, et son équipe AlphaTauri ont fait bon usage de la liberté qu'une qualification en dehors du top 10 leur accordait sur le plan pneumatique.

Lire aussi :

S'élançant en pneus mediums, Gasly a bâti sa victoire sur un premier relais de 30 tours qui lui offrait une autoroute pour mettre en place une stratégie à un seul arrêt. Durant son second relais en pneus durs, il avait déjà atteint la septième position à la faveur de dépassements en piste et des stratégies de ses rivaux, avant que le Safety Car lui offre la chance de pouvoir monter des gommes tendres en ne perdant qu'une seule position dans l'opération, tout en resserrant le peloton. Il s'est finalement joué de Romain Grosjean puis de Charles Leclerc dans les dix dernières boucles sous drapeau vert pour franchir la ligne arrivée à une belle sixième place, à huit dixièmes de Carlos Sainz.

"C'était vraiment une super course", a-t-il résumé au micro de Canal+. "Je suis très content aujourd'hui, car on a eu pas mal de difficultés hier, surtout pendant les essais libres et la qualif. Après on le sait, quand on ne passe pas en Q3 on a le choix pour la stratégie. Je pense qu'aujourd'hui on a vraiment fait une très bonne stratégie. Je me suis senti bien avec la voiture, on a eu des belles bagarres."

Lire aussi :

"Franchement, j'ai pris beaucoup de plaisir et je suis content d'aller chercher cette sixième place. Il y avait moyen de faire beaucoup d'erreurs, et l'équipe a vraiment fait à chaque fois les bons choix. On a bien communiqué aujourd'hui. Je le savais au début du week-end, il y aurait des opportunités, c'était sûr avec une seule séance d'essais libres. Je savais que ça allait ouvrir pas mal d'opportunités pendant la course, et ça a été le cas. Je crois que ça doit être notre deuxième meilleur résultat cette saison. On peut être content."

partages
commentaires

Voir aussi :

Grosjean : "Enfin, je ne suis plus dernier du classement !"
Article précédent

Grosjean : "Enfin, je ne suis plus dernier du classement !"

Article suivant

Bottas : "Il faudrait un miracle" pour croire encore au titre

Bottas : "Il faudrait un miracle" pour croire encore au titre
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021