Gasly : "C'est fou le temps qu'on perd en ligne droite"

partages
commentaires
Gasly :
Par : Benjamin Vinel
7 juil. 2018 à 17:49

Pierre Gasly déplore le manque de vitesse de pointe de sa Toro Rosso à moteur Honda, qu'il estime coûter neuf dixièmes de seconde au tour.

Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Des ingénieurs travaillent sur la voiture de Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13

Seul pilote Toro Rosso en lice lors de ces qualifications suite au forfait de Brendon Hartley, Pierre Gasly est parvenu à obtenir la 14e place sur la grille de départ après être passé en Q2 de justesse, mais ne cache pas sa frustration face au manque de vitesse de pointe de sa monoplace.

"La voiture était géniale, mais c'est fou le temps qu'on perd dans ces longues lignes droites", déclare Gasly. "Nous savions que sur un tel circuit, avec les virages 1 et 9 qui se passent à fond, nous serions en difficulté. On parle de neuf dixièmes par rapport à Force India et Sauber, donc c'est très difficile de se battre. Mais dans les virages, selon le GPS, nous sommes plus rapides et c'est très positif, c'est juste en ligne droite que nous sommes vraiment lents en ce moment. Objectivement, nous n'avons aucun rythme – pas la voiture, mais le moteur."

Dans ce contexte, le Français est satisfait d'être parvenu à s'extirper de la Q1 avec six centièmes d'avance sur la Renault de Carlos Sainz.

"En fait, nous étions surpris de passer en Q2, car nous perdons énormément de temps en ligne droite depuis le début du week-end", poursuit Gasly. "On ne peut pas récupérer neuf dixièmes dans les virages. En fin de compte, c'était une bonne journée, mais la course sera difficile. Dans des conditions normales, il nous faut trouver davantage de vitesse de pointe."

"Nous perdons du temps quand nous accélérons à fond avec le volant droit, donc dans mon cas, à part m'asseoir plus bas dans la voiture, je ne peux pas faire grand-chose. Il n'y a pas beaucoup plus de potentiel à extraire de la voiture. Bien sûr, il y a cette évolution que nous ne comprenons pas encore ; espérons tirer encore plus de performance du châssis, mais pour l'instant, le problème majeur est clairement notre manque constant de vitesse de pointe."

Propos recueillis par Oleg Karpov

Prochain article Formule 1
Hamilton critique les bosses, Silverstone lui répond

Article précédent

Hamilton critique les bosses, Silverstone lui répond

Article suivant

Les duels en qualifications après Silverstone

Les duels en qualifications après Silverstone

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Lieu Silverstone
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Toro Rosso
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Réactions