Gasly : "Sainz allait 25 km/h plus vite que moi"

partages
commentaires
Gasly :
Par : Benjamin Vinel
18 nov. 2018 à 14:00

Pierre Gasly tire un constant alarmant de son manque de vitesse de pointe au Grand Prix du Brésil, mais maintient sa pleine confiance à Honda pour l'avenir.

Après avoir arraché un top 10 inattendu en qualifications, Pierre Gasly a souffert lors d'un Grand Prix du Brésil qu'il a conclu au 13e rang. Le pilote Toro Rosso a notamment dû résister, non sans mal, aux assauts de Carlos Sainz du 26e au 48e tour, l'Espagnol prenant finalement l'avantage dans l'ultime boucle après un deuxième arrêt au stand lui ayant permis de chausser des gommes plus fraîches.

"Dans le second relais, j'ai eu une très longue bataille avec Carlos, c'était vraiment dur", relate Gasly. "Nous avons vérifié les données GPS et il allait environ 25 km/h plus vite que moi. C'était vraiment difficile de se défendre avec la longue ligne droite. Même avec sept dixièmes d'avance, ce n'était pas suffisant pour leur résister. Nous n'étions pas trop mal dans les virages, mais en ligne droite, nous perdions beaucoup. Le rythme était clairement moins bon que ce que nous pensions. Nous avons beaucoup de choses à passer en revue."

La plus haute vitesse de pointe enregistrée par Gasly en course est en effet de 318,9 km/h, à comparer aux 331,1 km/h de Brendon Hartley sur l'autre Toro Rosso, aux 335,6 km/h de la Renault de Carlos Sainz et aux 345,8 km/h d'un Esteban Ocon dont la vélocité était évidente quand il a lancé une attaque sur le leader Max Verstappen pour reprendre son tour de retard.

Lire aussi :

"Nous savons que la puissance est très importante sur ce circuit, surtout dans la montée de la dernière ligne droite, mais nous pouvons dire que nous sommes relativement déçus de notre performance globale", poursuit le Français. "Pas en qualifications – c'était fantastique d'atteindre la Q3, ce n'était pas facile du tout, mais en course, notre niveau de performance était très médiocre, et à l'heure actuelle, je n'ai pas vraiment les réponses. Il nous faut tout revoir."

Pierre Gasly, Toro Rosso
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13

Toro Rosso a pourtant tenté de trouver la parade, sans succès. "Nous avons essayé de réduire l'appui pour compenser, mais on se retrouve davantage en difficulté dans les virages, on glisse un peu plus, la dégradation augmente", explique Gasly.

"Quand on a l'avantage avec le moteur, on gagne du temps en ligne droite, et avec l'écart creusé, on peut passer un peu moins vite en virage et faire un bon tour au final, en mettant moins d'énergie et beaucoup moins de température dans les pneus. Actuellement, il reste un déficit par rapport aux moteurs Mercedes et Ferrari, je pense que cela nous met au niveau de Renault."

Lire aussi :

Il n'empêche que Gasly maintient sa confiance à Honda, motoriste qu'il retrouvera l'an prochain chez Red Bull Racing. "Nous savons où nous manquons de performance actuellement, ils le savent, et ils sont très objectifs à ce sujet. Je sais qu'ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour l'an prochain, ils testent des choses, donc je suis sûr que nous aurons des évolutions, mais pas pour la prochaine course à Abu Dhabi. On ne peut pas rattraper ce retard en quelques semaines ou mois. Il faut leur laisser le temps", conclut le Normand.

Propos recueillis par Stuart Codling

Article suivant
Hamilton : Un "effet papillon" en 2019 après les succès Mercedes 2018

Article précédent

Hamilton : Un "effet papillon" en 2019 après les succès Mercedes 2018

Article suivant

Photos - Le test de Tatiana Calderón avec Sauber F1 à Fiorano

Photos - Le test de Tatiana Calderón avec Sauber F1 à Fiorano
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Benjamin Vinel