Gasly "vraiment satisfait" de sa sixième place

Malgré une avarie moteur en EL2, Pierre Gasly a décroché la sixième place aux qualifications du Grand Prix de Styrie.

Gasly "vraiment satisfait" de sa sixième place

Le week-end autrichien de Pierre Gasly n'a pas débuté de la meilleure des manières. Deuxième des Essais Libres 1 du Grand Prix de Styrie, le Français a dû mettre pied à terre en Essais Libres 2 lorsqu'AlphaTauri a détecté un problème sur son unité de puissance et a remplacé le MGU-K. Privé des précieux kilomètres de la deuxième séance d'essais libres, Gasly a été malgré tout dans le match pendant les qualifications. Deux bons tours en Q3 ont été récompensés par une sixième place sur la grille de départ, aux côtés du pénalisé Valtteri Bottas.

"Franchement, c'était vraiment un très, très bon tour, c'est déjà très bien d'être sixième, d'arriver à sortir cette performance après les EL2 qu'on a ratés hier, donc on avait pas mal de travail à rattraper aujourd'hui", a-t-il commenté au micro de Canal+.

Lire aussi :

Le meilleur chrono de Gasly, 1'04"236, était à moins de deux dixièmes des temps de Lando Norris, troisième, et de Lewis Hamilton, en première ligne. L'écart entre l'AlphaTauri et la Mercedes est particulièrement faible si on le compare à la norme cette saison, cependant le Français a estimé qu'il n'aurait pas été possible d'améliorer sa marque.

"Je pense qu'honnêtement, il n'y avait pas moyen d'aller chercher les deux dixièmes", a-t-il assuré. "Je fais vraiment deux très beaux tours. La McLaren était vraiment très rapide, surtout dans les lignes droites, donc il y a des choses qu'il va falloir un peu revoir. Mais dans l'ensemble, [je suis] très satisfait."

Une grande inconnue demeure dans le clan Gasly : le rythme en course. Traditionnellement, les équipes patientent jusqu'aux EL2 pour effectuer des simulations de course. Compte tenu de son problème mécanique, le vainqueur du GP d'Italie 2020 n'a que très peu de connaissances sur le potentiel de l'AlphaTauri AT02 dans les longues distances. L'arrivée de la pluie pourrait probablement venir en aide à Gasly, car tous les pilotes seraient logés à la même enseigne.

"Franchement, on a un peu d'inconnue par rapport à la course de demain parce qu'on n'a pas fait les longs relais en EL2, donc c'est vrai que ça va être à découvrir un peu demain", a poursuivi le Français. "Après, il y aura peut-être de la pluie aussi, donc on verra ce que ça donne. Mais dans l'ensemble je suis vraiment satisfait : chaque week-end, sur des circuits différents et dans des conditions différentes, on arrive toujours à performer. C'est le plus important. Demain c'est sûr que ça ne va pas être simple avec les pneus softs au début mais on est plusieurs dans cette situation et il va falloir essayer de tirer le maximum de tout ça."

partages
commentaires
Derrière Red Bull, un quart de seconde à combler pour Hamilton

Article précédent

Derrière Red Bull, un quart de seconde à combler pour Hamilton

Article suivant

Verstappen : "La prochaine fois, je vais distribuer des photos !"

Verstappen : "La prochaine fois, je vais distribuer des photos !"
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021