Gel des moteurs : Red Bull insiste sur la nécessité de convergence

Red Bull se réjouit de la position de Ferrari, désormais favorable au gel des moteurs, et insiste sur l'autre point au cœur des discussions : s'assurer qu'aucun motoriste ne soit à la traîne en performance.

Gel des moteurs : Red Bull insiste sur la nécessité de convergence

Christian Horner s'est réjoui de l'annonce faite vendredi par Mattia Binotto, selon laquelle Ferrari apportera son soutien à la proposition de gel des moteurs à partir de 2022. La Scuderia se montre prête à faire une telle concession dans le cas où l'arrivée de la future réglementation moteur serait avancée de 2026 à 2025.

"C'est une bonne nouvelle pour la Formule 1", a réagi le directeur de Red Bull Racing. "Je crois que tous les constructeurs et tous les patrons de l'industrie automobile sont conscients de l'investissement et du coût de ces moteurs. Avec la nouvelle technologie qui arrivera en 2026, peut-être même 2025, ça n'a particulièrement pas de sens de continuer à investir des centaines de millions de dollars pour ces moteurs."

Lire aussi :

Le gel des moteurs permettrait à Red Bull d'acquérir les unités de puissance Honda afin de continuer à les exploiter après 2021, saison à l'issue de laquelle le constructeur japonais quittera la Formule 1. Néanmoins, Horner précise que le gel des moteurs doit être assorti d'un système assurant qu'aucun des motoristes ne se retrouve trop désavantagé en performance. Ce processus a lui-même été évoqué par Binotto, qui a parlé d'un "mécanisme de convergence". "Si quelqu'un se rate, que ce soit pendant l'hiver ou pendant la saison, il doit y avoir un mécanisme qui puisse corriger cela", confirme Horner. "Sinon, on s'enferme dans un désavantage. Mais concernant les coûts, de notre point de vue, c'est quelque chose de très positif."

Désormais, Ferrari et Mercedes sont donc favorables à un futur gel des unités de puissance, sujet sur lequel Renault doit encore se prononcer clairement. La marque française y était dans un premier temps opposée mais la tendance initiée par la Scuderia pourrait donc être à un changement de ton. "On pourrait penser que ce soit tout à fait logique pour Renault aussi", estime Horner. "Nous verrons. Il est encourageant d'entendre que Ferrari soutient cette position."

partages
commentaires
Lewis Hamilton très sévère avec les pneus Pirelli 2021

Article précédent

Lewis Hamilton très sévère avec les pneus Pirelli 2021

Article suivant

Gel des moteurs : Renault clarifie sa position et ses conditions

Gel des moteurs : Renault clarifie sa position et ses conditions
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021