Gel des moteurs : Red Bull insiste sur la nécessité de convergence

Red Bull se réjouit de la position de Ferrari, désormais favorable au gel des moteurs, et insiste sur l'autre point au cœur des discussions : s'assurer qu'aucun motoriste ne soit à la traîne en performance.

Gel des moteurs : Red Bull insiste sur la nécessité de convergence

Christian Horner s'est réjoui de l'annonce faite vendredi par Mattia Binotto, selon laquelle Ferrari apportera son soutien à la proposition de gel des moteurs à partir de 2022. La Scuderia se montre prête à faire une telle concession dans le cas où l'arrivée de la future réglementation moteur serait avancée de 2026 à 2025.

"C'est une bonne nouvelle pour la Formule 1", a réagi le directeur de Red Bull Racing. "Je crois que tous les constructeurs et tous les patrons de l'industrie automobile sont conscients de l'investissement et du coût de ces moteurs. Avec la nouvelle technologie qui arrivera en 2026, peut-être même 2025, ça n'a particulièrement pas de sens de continuer à investir des centaines de millions de dollars pour ces moteurs."

Lire aussi :

Le gel des moteurs permettrait à Red Bull d'acquérir les unités de puissance Honda afin de continuer à les exploiter après 2021, saison à l'issue de laquelle le constructeur japonais quittera la Formule 1. Néanmoins, Horner précise que le gel des moteurs doit être assorti d'un système assurant qu'aucun des motoristes ne se retrouve trop désavantagé en performance. Ce processus a lui-même été évoqué par Binotto, qui a parlé d'un "mécanisme de convergence". "Si quelqu'un se rate, que ce soit pendant l'hiver ou pendant la saison, il doit y avoir un mécanisme qui puisse corriger cela", confirme Horner. "Sinon, on s'enferme dans un désavantage. Mais concernant les coûts, de notre point de vue, c'est quelque chose de très positif."

Désormais, Ferrari et Mercedes sont donc favorables à un futur gel des unités de puissance, sujet sur lequel Renault doit encore se prononcer clairement. La marque française y était dans un premier temps opposée mais la tendance initiée par la Scuderia pourrait donc être à un changement de ton. "On pourrait penser que ce soit tout à fait logique pour Renault aussi", estime Horner. "Nous verrons. Il est encourageant d'entendre que Ferrari soutient cette position."

partages
commentaires
Lewis Hamilton très sévère avec les pneus Pirelli 2021
Article précédent

Lewis Hamilton très sévère avec les pneus Pirelli 2021

Article suivant

Gel des moteurs : Renault clarifie sa position et ses conditions

Gel des moteurs : Renault clarifie sa position et ses conditions
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021