Gel des moteurs : Red Bull insiste sur la nécessité de convergence

Red Bull se réjouit de la position de Ferrari, désormais favorable au gel des moteurs, et insiste sur l'autre point au cœur des discussions : s'assurer qu'aucun motoriste ne soit à la traîne en performance.

Gel des moteurs : Red Bull insiste sur la nécessité de convergence

Christian Horner s'est réjoui de l'annonce faite vendredi par Mattia Binotto, selon laquelle Ferrari apportera son soutien à la proposition de gel des moteurs à partir de 2022. La Scuderia se montre prête à faire une telle concession dans le cas où l'arrivée de la future réglementation moteur serait avancée de 2026 à 2025.

"C'est une bonne nouvelle pour la Formule 1", a réagi le directeur de Red Bull Racing. "Je crois que tous les constructeurs et tous les patrons de l'industrie automobile sont conscients de l'investissement et du coût de ces moteurs. Avec la nouvelle technologie qui arrivera en 2026, peut-être même 2025, ça n'a particulièrement pas de sens de continuer à investir des centaines de millions de dollars pour ces moteurs."

Lire aussi :

Le gel des moteurs permettrait à Red Bull d'acquérir les unités de puissance Honda afin de continuer à les exploiter après 2021, saison à l'issue de laquelle le constructeur japonais quittera la Formule 1. Néanmoins, Horner précise que le gel des moteurs doit être assorti d'un système assurant qu'aucun des motoristes ne se retrouve trop désavantagé en performance. Ce processus a lui-même été évoqué par Binotto, qui a parlé d'un "mécanisme de convergence". "Si quelqu'un se rate, que ce soit pendant l'hiver ou pendant la saison, il doit y avoir un mécanisme qui puisse corriger cela", confirme Horner. "Sinon, on s'enferme dans un désavantage. Mais concernant les coûts, de notre point de vue, c'est quelque chose de très positif."

Désormais, Ferrari et Mercedes sont donc favorables à un futur gel des unités de puissance, sujet sur lequel Renault doit encore se prononcer clairement. La marque française y était dans un premier temps opposée mais la tendance initiée par la Scuderia pourrait donc être à un changement de ton. "On pourrait penser que ce soit tout à fait logique pour Renault aussi", estime Horner. "Nous verrons. Il est encourageant d'entendre que Ferrari soutient cette position."

partages
commentaires
Lewis Hamilton très sévère avec les pneus Pirelli 2021

Article précédent

Lewis Hamilton très sévère avec les pneus Pirelli 2021

Article suivant

Gel des moteurs : Renault clarifie sa position et ses conditions

Gel des moteurs : Renault clarifie sa position et ses conditions
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing
Auteur Basile Davoine
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021