Gel des moteurs : Red Bull insiste sur la nécessité de convergence

Red Bull se réjouit de la position de Ferrari, désormais favorable au gel des moteurs, et insiste sur l'autre point au cœur des discussions : s'assurer qu'aucun motoriste ne soit à la traîne en performance.

Gel des moteurs : Red Bull insiste sur la nécessité de convergence
Charger le lecteur audio

Christian Horner s'est réjoui de l'annonce faite vendredi par Mattia Binotto, selon laquelle Ferrari apportera son soutien à la proposition de gel des moteurs à partir de 2022. La Scuderia se montre prête à faire une telle concession dans le cas où l'arrivée de la future réglementation moteur serait avancée de 2026 à 2025.

"C'est une bonne nouvelle pour la Formule 1", a réagi le directeur de Red Bull Racing. "Je crois que tous les constructeurs et tous les patrons de l'industrie automobile sont conscients de l'investissement et du coût de ces moteurs. Avec la nouvelle technologie qui arrivera en 2026, peut-être même 2025, ça n'a particulièrement pas de sens de continuer à investir des centaines de millions de dollars pour ces moteurs."

Lire aussi :

Le gel des moteurs permettrait à Red Bull d'acquérir les unités de puissance Honda afin de continuer à les exploiter après 2021, saison à l'issue de laquelle le constructeur japonais quittera la Formule 1. Néanmoins, Horner précise que le gel des moteurs doit être assorti d'un système assurant qu'aucun des motoristes ne se retrouve trop désavantagé en performance. Ce processus a lui-même été évoqué par Binotto, qui a parlé d'un "mécanisme de convergence". "Si quelqu'un se rate, que ce soit pendant l'hiver ou pendant la saison, il doit y avoir un mécanisme qui puisse corriger cela", confirme Horner. "Sinon, on s'enferme dans un désavantage. Mais concernant les coûts, de notre point de vue, c'est quelque chose de très positif."

Désormais, Ferrari et Mercedes sont donc favorables à un futur gel des unités de puissance, sujet sur lequel Renault doit encore se prononcer clairement. La marque française y était dans un premier temps opposée mais la tendance initiée par la Scuderia pourrait donc être à un changement de ton. "On pourrait penser que ce soit tout à fait logique pour Renault aussi", estime Horner. "Nous verrons. Il est encourageant d'entendre que Ferrari soutient cette position."

partages
commentaires
Lewis Hamilton très sévère avec les pneus Pirelli 2021
Article précédent

Lewis Hamilton très sévère avec les pneus Pirelli 2021

Article suivant

Gel des moteurs : Renault clarifie sa position et ses conditions

Gel des moteurs : Renault clarifie sa position et ses conditions
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021