Gene Haas - “La F1 doit démontrer l’excellence technologique”

partages
commentaires
Gene Haas - “La F1 doit démontrer l’excellence technologique”
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
Traduit par: René Fagnan
5 oct. 2015 à 17:30

Patron de la nouvelle écurie de Formule 1 qui porte son nom, Gene Haas dit être déconcerté par l’incapacité de la Formule 1 à limiter les coûts et s’interroge sur le bienfait de restreindre l’excellence technologique.

Gunther Steiner, Romain Grosjean et Gene Haas
Gene Haas, Haas F1 Team
Ron Dennis, McLaren
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 mène au départ
Départ : Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T mène

Son écurie, Haas F1 Team, doit normalement effectuer ses grands débuts en Australie la saison prochaine. Mais Haas observe depuis déjà un certain temps comment est gérée la F1.

Puisque certains autres directeurs d’équipes, tel Ron Dennis de McLaren, clament que de telles restrictions budgétaires font, en réalité, augmenter les coûts, Haas croit qu’il faut bien analyser ce que la F1 veut interdire.

Ils changement constamment le règlement dans le but de réduire les coûts. Mais chaque fois qu’ils veulent faire économiser de l’argent, les équipes en dépensent encore plus”, de confier Gene Haas.

Selon moi, la F1 doit être au sommet de la pyramide de l’excellence automobile. Je ne sais pas à qui profitent toutes ces restrictions. Peut-être aux plus petites écuries qui tentent de réduire leurs dépenses. Mais le but [de la F1] est d’accélérer le développement technologique. En ce qui concerne l’aérodynamique, ils disent qu’il faut effectuer de moins en moins d’essais, mais cela force les écuries à dépenser l’argent ailleurs, d’une autre façon”, de poursuivre Haas.

La frustration de l’écurie McLaren

Ron Dennis, patron de l’écurie McLaren, a expliqué lors du Grand Prix du Japon, que les restrictions imposées n’avaient non seulement pas réussi à faire baisser les coûts, mais en plus avaient empêché certaines équipes de combler leur retard.

Je crois que ma frustration personnelle face à cette réglementation provient du fait que ce qui devait initialement réduire les coûts n’a fait que les faire grimper. Cela provient essentiellement du fait qu’obtenir la fiabilité requise exige de longues séances de validations sur dynamomètres et dans des cellules de tests”, affirmait Ron Dennis à Suzuka.

J’aime effectuer des essais en piste. J’aimerais que nous ayons pleine liberté avec nos souffleries. J’aimerais avoir pleine liberté avec la CFD, car quand vous n’êtes pas compétitifs, vous cherchez des moyens de vous en sortir et de vous améliorer. Actuellement, les règles sont extrêmement contraignantes dans ce domaine”.

Interview avec Gene Haas réalisée par Lee Spencer

Prochain article Formule 1
Mansell "désabusé" par le pilotage des F1 actuelles

Article précédent

Mansell "désabusé" par le pilotage des F1 actuelles

Article suivant

En Russie, Hamilton espère la même voiture "incroyable" qu'au Japon

En Russie, Hamilton espère la même voiture "incroyable" qu'au Japon

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Haas F1 Team
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités