Les métiers des sports mécaniques

Mon job en F1 : coordinateur d’une écurie

Motorsport.com vous fait découvrir des métiers du paddock F1. Rencontre aujourd'hui avec Geoff Simmonds, coordinateur de l’écurie Renault Sport F1.

Mon job, c'est...

C’est difficile à décrire, car il n’y a rien de répétitif. Il faut que je m’adapte à toutes les situations. Je m’occupe de la logistique, de l’expédition de matériel, de la planification, je veille sur les membres de l’équipe et je dois m’assurer que tout soit disponible. C’est très complexe, car je dois être prêt à tout, même à transporter des gens à l’hôpital, coudre des écussons sur les combinaisons des pilotes ou trouver de l’Alcantara, cette sorte de velours qui recouvre les sièges des monoplaces. Je travaille auprès de tous les membres de l’écurie : de la haute direction aux mécanos, en passant par les pilotes.

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17

Mon programme du week-end

Selon le déplacement, j’arrive au box le lundi ou le mardi avant la course. Je m’assure que tout a été livré sur place, nous nous installons dans les stands et nous branchons les circuits électriques et le réseau informatique. Jeudi, les mécanos assemblent les voitures et je m’assure que toutes les bonnes pièces sont disponibles. Je dois aussi m’occuper des pass d’accès des invités et de la restauration.

Vendredi, je demeure disponible tout en consultant mes mails pour préparer la prochaine course. Samedi, j’expédie des factures aux fournisseurs, je fais visiter les garages aux invités et je planifie le départ des membres de l’équipe dimanche soir. Je coordonne aussi le déplacement des minibus, les billets d’avion, je recueille les sacs de voyages des gars et je planifie le retour à l’aéroport. Dimanche, je termine la planification de la prochaine course.

Une fois la course terminée, on remballe tout le matériel jusqu’en soirée. On répète la procédure 20 fois chaque saison. Certaines courses sont faciles tandis que d’autres sont plutôt complexes…

 

Le plus important dans mon job...

Aimer les gens, bien m’entendre avec tous les membres de l’équipe et être prêt à leur apporter mon soutien et les écouter.

Trois outils qui me sont indispensables

Mon ordinateur portable, mon smartphone et un large sourire !

Les gens avec lesquels je suis toujours en contact

Les membres de l’équipe et de la haute direction, ainsi que les gens qui s’occupent de l’expédition du matériel. Je possède une liste de contacts en cas d’urgence.

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17

Quand je ne suis pas au circuit...

C’est du temps pour moi et moi seulement. J’aime le VTT, les motos et mes amis.

Sans moi...

... les gars seraient probablement plus heureux ! [rires] Si je n’étais pas là, je crois toutefois qu’ils arriveraient à survivre.

La Formule 1 est...

... un spectacle gigantesque. C’est aussi de la très haute technologie, et cela requiert beaucoup de travail. C’est parfois difficile, mais sublime en même temps.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Type d'article Interview
Tags geoff simmonds
Topic Les métiers des sports mécaniques