George Russell sera pénalisé sur la grille en Turquie

George Russell sera renvoyé en fond de grille à l'issue des qualifications du Grand Prix de Turquie, en raison d'un changement de plusieurs éléments moteur sur sa Williams.

George Russell sera pénalisé sur la grille en Turquie

La première pénalité moteur de la saison va tomber ce week-end lors du Grand Prix de Turquie. George Russell est celui qui en fera les frais, puisque le pilote Williams va dépasser son quota d'éléments moteur.

Avant les premiers essais libres qui se déroulent ce vendredi sur l'Istanbul Park, le Britannique a été équipé d'un nouveau moteur à combustion interne (ICE), d'un nouveau turbo et d'un nouvel MGU-H. Pour chacune de ces pièces, il s'agit de la quatrième utilisée depuis le début du championnat, alors que le règlement les limite à trois par année par pilote.

Par conséquent, Russell sera renvoyé au fond de la grille de départ à l'issue des qualifications, ce qui le contraindra vraisemblablement à s'élancer dernier dimanche. Un nouvel MGU-K a également été installé sur la FW43 mais sans que cela soit sujet à sanction, puisqu'il s'agit du second de la saison. 

Lire aussi :

Deux semaines après une sortie de piste embarrassante à Imola, survenue derrière la voiture de sécurité, Russell veut rebondir en Turquie et mettre ce douloureux épisode de côté. "Je crois qu'à long terme, ça m'aidera à être un pilote plus complet et plus fort", a-t-il confié jeudi devant la presse. "Compte tenu de la nature de cette erreur, le sentiment était très différent des autres fois où j'ai pu faire de grosses erreurs dans ma carrière et en formules de promotion, comme lorsque je me suis mis dans le mur à Monaco, ou que je me suis crashé alors que je me battais pour la tête en F3. Mais je me sens bien et j'ai hâte de remonter dans la voiture."

"J'ai reçu un immense soutien et ça veut dire beaucoup pour moi. C'était très surprenant, de la part de vainqueurs de courses, d'autres pilotes, d'anciens Champions du monde, et même de gens extérieurs à la Formule 1. Tout le monde sait que nous attaquons à la limite, et parfois la voiture peut partir nulle part. Comme je l'ai dit, ça signifie beaucoup mais ça n'enlève rien à l'erreur que j'ai commise. Néanmoins ça m'aidera à aller de l'avant, j'en suis certain."

partages
commentaires
Ocon l'admet : "Ricciardo est plus rapide jusqu'à présent"
Article précédent

Ocon l'admet : "Ricciardo est plus rapide jusqu'à présent"

Article suivant

EL1 - Verstappen à 10 secondes du record sur la patinoire d'Istanbul

EL1 - Verstappen à 10 secondes du record sur la patinoire d'Istanbul
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021