Russell avait tenté de signer chez Williams dès 2018

partages
commentaires
Russell avait tenté de signer chez Williams dès 2018
Par : Benjamin Vinel
8 nov. 2018 à 08:00

Paddy Lowe révèle que George Russell s'était porté candidat à un baquet Williams en vue de la saison 2018 de Formule 1.

George Russell fera l'an prochain ses débuts en Formule 1 avec la légendaire écurie britannique, alors qu'il est plus proche que jamais du titre de Formule 2, disposant de 37 points d'avance sur son plus proche rival Alexander Albon avec 48 unités à prendre à Abu Dhabi.

Lire aussi :

Russell avait déjà impressionné en 2017, saison lors de laquelle il a très largement remporté le championnat GP3, pour ce qui était également sa première campagne dans la discipline. C'est alors qu'il a contacté Williams pour tenter d'obtenir le baquet qui est finalement revenu à Sergey Sirotkin en 2018.

"En fait, pour un jeune homme, George est très confiant", déclare Paddy Lowe, directeur technique de la structure de Grove, pour Motorsport.com. "Il prend l'initiative pour façonner son avenir et je pense que c'est l'une des raisons pour lesquelles il est arrivé là où il est."

"Par exemple, l'an dernier, il voulait obtenir un baquet dès 2018. Je pense que c'était un peu tôt. C'est bien qu'il ait fait cette année en F2, je pense qu'il y a un an, ç'aurait été trop tôt pour que George envisage la F1. Il sera bien plus fort après cette année en F2. Mais il y a un an, il est venu me voir avec un diaporama PowerPoint expliquant pourquoi il allait être notre meilleur pilote. Je n'avais jamais rien vu de tel."

Paddy Lowe, Williams Racing
George Russell, Williams

Un Russell entreprenant

Russell et Lowe se connaissent bien, puisque ce dernier évoluait encore chez Mercedes lorsque la marque à l'étoile a fait du premier son protégé en janvier 2017. Ainsi, tout comme l'an passé, Russell a personnellement contacté Lowe pour plaider sa cause quant à l'obtention du volant 2019.

"Je me suis dit que plutôt que d'aller voir quelqu'un pour lui dire à quel point je suis bon, c'était mieux de le mettre sur le papier et de donner les stats qui soutiennent cette affirmation", explique l'actuel pilote ART Grand Prix pour Motorsport.com. "Il ne s'agissait pas que de mon CV, j'essayais d'expliquer davantage mon caractère et ce que je pensais pouvoir apporter à l'équipe – juste des anecdotes à mon sujet, des statistiques comme les premiers tours, avec le gain ou la perte de places. Des choses à voir sous des angles différents, sur le papier, pour qu'ils y réfléchissent après notre réunion."

Record du circuit en Hongrie

Williams a été convaincu par la prestation de Russell au volant de la Mercedes W09 en essais privés, notamment au Hungaroring, où il a battu le record du circuit avec un chrono non officiel de 1'15"575 avec les pneus hypertendres. Ces derniers n'étaient toutefois pas disponibles lors du week-end de course précédent : Sebastian Vettel avait alors signé le record officiel en 1'16"170 avec les ultratendres.

George Russell, Mercedes-AMG F1 W09

"Il a piloté la Mercedes lors de séances d'essais, dont on tire des données comparatives qui sont juste aussi bonnes que si on le mettait dans notre propre voiture", révèle Paddy Lowe. "Nous avions suffisamment de données pour déterminer le calibre du pilote auquel nous avions affaire et le rythme auquel nous devrions nous attendre."

"Par exemple, il est actuellement détenteur du tour le plus rapide de tous les temps sur le Hungaroring. Ce n'est pas officiel, et c'était en hypertendres, mais ce n'est pas une mauvaise statistique pour autant, et il faut être très bon pour atteindre cet objectif."

Propos recueillis par Scott Mitchell

Article suivant
Photos - Le dernier podium de Senna et Prost en F1

Article précédent

Photos - Le dernier podium de Senna et Prost en F1

Article suivant

Prost : "Ferrari a fait beaucoup d'erreurs"

Prost : "Ferrari a fait beaucoup d'erreurs"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes George Russell
Équipes Williams
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités