Giancarlo Fisichella : "Impatient de courir chez moi, en Italie"

Giancarlo, un Grand Prix de Turquie difficile mais vous n’avez pourtant rien lâcher !Oui c’est vrai, tout s’est joué en qualifications d’abord et au premier virage ensuite où il y a eu cet accrochage avec Trulli

Giancarlo, un Grand Prix de Turquie difficile mais vous n’avez pourtant rien lâcher !
Oui c’est vrai, tout s’est joué en qualifications d’abord et au premier virage ensuite où il y a eu cet accrochage avec Trulli. J’avais ma place dans les points une fois encore et c’est quelque peu frustrant de finir neuvième, à la porte des points ! Mais il faut l’accepter et continuer d’avancer car il y a encore cinq courses à disputer et chacune d’elles à son importance pour moi bien entendu mais aussi pour l’équipe. Maintenant nous sommes pleinement concentrés sur le Grand Prix d’Italie, qui pour moi a une saveur toute particulière.

Vous vous préparez en effet à disputer votre Grand Prix national ce week-end…
Oui, c’est d’ailleurs ma seule course en Italie cette année compte tenu de l’absence d’Imola au calendrier alors elle me semble d’autant plus importante ! J’ai toujours beaucoup aimé rouler à Monza, c’est un circuit très intéressant pour les pilotes, je suis monté sur le podium il y a deux ans et j’ai gagné aussi en F3. J’ai donc de très bons souvenirs ici et je suis impatient de voir comment cela va se passer pour nous cette année.

Est-ce une pression supplémentaire que d’être Italien et de courir chez vous, en Italie ?
Non pas vraiment, je dirais au contraire que c’est stimulant car cela vous pousse à vous donner encore plus et vous avez encore plus à cœur de bien faire car vous courez chez vous, devant vos amis et votre famille qui souvent font le déplacement !

Pensez-vous que la R27 puisse vous permettre de défendre vos chances ce week-end ?
Nous y travaillerons en tout cas ! Nous avons roulé ici la semaine dernière et bien préparé je pense la course de ce week-end. Nous avons un nouveau package aérodynamique, adapté aux exigences très particulières de ce tracé, nous connaissons désormais bien notre moteur et j’espère que nous profiterons bien des essais du début de week-end pour peaufiner la mise au point de notre package et pouvoir ensuite faire une bonne qualification et une belle course !

Source : ING Renault F1 Team

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella
Type d'article Actualités